A LA UNEACTUALITÉS

Projet de loi d’amnistie : l’Adha parle d’une brèche ouverte vers l’impunité des coupables

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Sud Quotidien, Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) se démarque du projet de loi d’amnistie présentée hier, mercredi 6 mars 2024, aux députés en plénière. Sur ce point, l’organisation de défense des droits humains est d’avis que  « l’adoption de cette loi n’est pas opportune en ces temps où la priorité se situe au niveau de l’organisation de l’élection à date échue ou raisonnable telle que préconisée par le Conseil constitutionnel ». Pour cette raison, ADHA « tient à informer l’opinion de son opposition ferme et irrévocable au projet de loi d’amnistie qui a été adoptée en commission et qui a été présentée en plénière hier, mercredi 06 mars 2024 ».

Dans la même foulée, l’organisation rappelle que « l’amnistie est une prérogative donnée au parlement, qui consiste à cultiver le pardon ». Certes. Mais le contexte dans lequel cette loi d’amnistie est survenue pose problème. « Traditionnellement, les lois d’amnisties étaient adoptées en début de mandat du président de la République afin de stabiliser les institutions et réconcilier les acteurs, à la suite de troubles graves et d’instabilités politiques, mais presque jamais en fin de mandat d’un président. »

L’annonce de cette loi d’amnistie a mis les défenseurs des droits humains dans tous leurs états. Pour l’ADHA, « l’adoption de cette loi pourrait être interprétée comme étant une brèche ouverte vers l’impunité de ceux qui seraient coupables de destructions injustifiées de biens appartenant à autrui, mais surtout des coupables de crimes et d’actes contraires aux Droits humains et à la dignité humaine couvrant la période de mars 2021 à février 2024 ».

En outre, ADHA  a dénoncé  les arrestations de manifestants, de journalistes et d’activistes dans tout le pays. Ainsi, l’entité lance un appel aux députés afin de rejeter ce projet de loi, ne serait-ce que pour le respect de la mémoire des victimes.

Barthélémy COLY (Stagiaire) 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page