SOCIETE / FAITS DIVERS

PROLIFÉRATION DES SALLES DE JEUX: 18 étrangers arrêtés avec 237 machines à sous

Face à la prolifération des salles de jeux, la gendarmerie a déployé les gros moyens. Le 26 août dernier, une personne a été arrêtée avec 51 machines à sous. Ce qui porte le nombre à 237 machines à sous saisies et 18 personnes de nationalité étrangère arrêtées.

 

Les salles de jeux se sont multipliées, ces derniers temps. Pour lutter contre le phénomène qui constitue une réelle menace pour l’éducation des jeunes et l’économie nationale, des directives ont été données par le Haut commandement de la gendarmerie nationale.

Ainsi, les brigades de gendarmerie territoriale ont lancé une série d’opérations sur l’ensemble du territoire national pour lutter contre cette prolifération des salles de jeux clandestines.

C’est dans ce cadre que, selon une note de la Division de la communication de la gendarmerie parvenue à notre rédaction, des opérations menées dans la nuit du 26 août 2022, par la compagnie de gendarmerie de Matam, renforcée par l’escadron de surveillance et d’intervention de Ourossogui ont abouti à l’arrestation d’un individu de nationalité étrangère qui transportait illégalement 51 machines à sous et divers lots de matériel de rechange. Ce matériel, renseigne le document, a fait l’objet de saisie ainsi que la camionnette ayant servi à son transport.

En fait, depuis le début de l’année, d’après le même document, l’intensification des actions de la gendarmerie nationale dans ce registre a permis l’interpellation de 18 individus, souvent de nationalité étrangère, la saisie de 3,49 millions francs CFA, ainsi que 187 machines à sous dont 50 à Kaolack, 51 à Saint-Louis, 47 à Tambacounda et 39 à Ziguinchor.

« La gendarmerie salue la collaboration des populations dans la lutte contre ce fléau et les appelle à davantage de vigilance sur les risques d’addiction des jeunes aux jeux de hasard. Pour toute information utile, le Centre de renseignement et des opérations de la gendarmerie (Crogend) est gratuitement joignable aux numéros verts 123 ou 800 00 20 20 », indique le document.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page