A LA UNESPORTS

PSG : Kylian Mbappé Refuse Les Avances De L’Arabie Saoudite !

L’attaquant parisien ne s’envolera pas pour l’Arabie saoudite malgré les avances lucratives d’Al-Hilal. C’était dans les tuyaux depuis plusieurs jours : la star parisienne, Kylian Mbappé était sur les tablettes du club saoudien d’Al-Hilal. Comme nous vous le révélions en exclusivité ce weekend, le gouvernement saoudien avait bien commencé les démarches pour faire venir la star du PSG, Kylian Mbappé en Arabie saoudite. Après l’échec Lionel Messi, ces derniers tentent en effet de placer l’attaquant parisien du côté d’Al-Hilal, toujours agressif pour faire de l’Arabie saoudite la nouvelle place dorée du football mondial alors que les quatre clubs détenus par le fonds souverain saoudien Public Invest Fund (PIF) continuent d’annoncer des recrues attractives.

Le feuilleton estival autour de Mbappé ne cesse de grossir et le fonds souverain saoudien Public Invest Fund (PIF) voulait entrer activement dans la danse. Une information confirmée et détaillée par nos confrères de L’Equipe en début de semaine. En effet, la direction du club d’Al-Hilal avait envoyé une première offre officielle fixée à 300 millions d’euros au PSG pour s’attacher les services de Kylian Mbappé. Et d’un point de vue contractuel, Al-Hilal proposait à Mbappé un salaire de 200 millions d’euros par an pour un contrat de 2 ans.

Le joueur a dit non !

Néanmoins, la grande délégation de dirigeants du club saoudien d’Al-Hilal, présents à Paris ce mercredi pour boucler le transfert de l’attaquant brésilien Malcom, n’a pas réussi à convaincre l’international français en lui présentant le projet. Selon nos confrères de L’Equipe, l’entourage de Kylian Mbappé n’a pas été convaincu par la rhétorique saoudienne et a donc cessé les discussions avec la direction d’Al-Hilal. D’après le camp du joueur, le capitaine des Bleus n’a jamais envisagé d’accepter les avances pourtant très lucratives du club pensionnaire de la Saudi League.

Pour rappel, le PSG avait bien reçu une première offre sèche de 300 millions d’euros, acceptée par le club de la capitale qui avait autorisé les dirigeants d’Al-Hilal à négocier avec l’attaquant de 24 ans. Malheureusement pour le fonds souverain saoudien Public Invest Fund (PIF) et la Saudi Pro League, cette transaction dorée ne se fera pas et Kylian Mbappé a décidé de fermer les négociations.

En tout cas, la longue série autour du joueur et du PSG semble loin d’être terminée alors qu’une autre info était récemment sortie sur une potentielle rumeur impliquant le FC Barcelone. Pendant ce temps, le groupe parisien de Luis Enrique est toujours au Japon pour la traditionnelle tournée estivale sans Kylian Mbappé, toujours bloqué dans le loft parisien en France.

L’affaire Mbappé occupe la quasi-intégralité de l’actualité médiatique du PSG. Ces dernières heures, il est notamment question des possibles sanctions que risque le club de la capitale dans le cas où le joueur venait à porter plainte. Et tout indique que si cette mise à l’écart se prolonge sur la durée, la justice et les instances du foot se rangeraient du côté de Mbappé. D’ailleurs, ce dossier plombe sa préparation et le plonge dans un océan d’incertitudes, créant une certaine crispation et ambiance un peu froide en interne lors de ce stage au Japon.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page