ACTUALITÉSENVIRONNEMENT

QUINZAINE DE REBOISEMENT DE LA COMMUNE DE NDIOB : 10950 plantes sont prévues et 2000 fourneaux améliorés seront distribués

La commune de Ndiob dans le département de Fatick est dans « une vision de commune verte écologique à travers un processus de développement endogène, inclusif et respectueux des droits des personnes vulnérables » a déclaré son maire Omar BA . C’est dans cette optique qu’a été lancé ce matin la quinzaine environnementale de la commune où en collaboration avec l’agence Sénégalaise  de la reforestation et de la muraille verte et les autres services concernés 10950 plants à reboiser selon différents segments de l’espace municipale et plus de 2000 fourneaux améliorés afin que les femmes ne puissent plus couper le bois.

« Pour la journée de lancement quelque 2500 plantes sur les axes routiers sur une distance de 4,5 kilomètres.Nous allons également reboiser tous les vergers avec 3000 arbres fruitiers. Nous allons également mettre des forêts en défense pour protéger les 25 espèces en voie de disparition que nous avons recensées. Notre stratégie est de ramener ces plantes qui sont très importantes et ne poussent pas par hasard dans un milieu » a informé le maire de Ndiob.

Toujours dans sa vision de commune verte et écologique, Omar ba ajoute « chaque ménage a reçu deux arbres fruitiers à sa disposition et des gabions de protection offert pour la préservation des plantes. Plus de 2000 fourneaux améliorés seront disponibles pour les femmes de la commune afin qu’elles ne puissent plus couper le bois ».

De son côté Omar Abdoulaye ba directeur général de l’agence Sénéglaise de la reforestation et de la grande muraille verte précise que « la nouvelle stratégie nationale est de privilégier l’approche d’intelligence collective pour assurer la survie des plantes . Si nous ne pouvons pas protéger les plantes qui sont dans nos maisons, nous ne pouvons pas s’occuper de celles qui sont ailleurs. Nous avons choisi des arbres fruitiers et autres adaptés au milieu avec l’implication des populations, de la couche sociale et surtout des femmes de la commune ».

Rappelons que ses activités  entrent dans le cadre de la campagne nationale de reboisement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page