POLITIQUE

Ralliement de Bamba Fall : Ses partisans crient à la «trahison»

Bamba Fall a fait son choix. Il a rejoint le camp du pouvoir, avant d’être nommé ministre-conseiller auprès du président de la République. Lors des Locales, il avait été du côté de Bougane. Ses partisans parlent de « trahison. »

Que mijotait Bamba Fall depuis des années ? A-t-il prémédité son « coup » ? Autant de questions qui restent sans réponses. Dans la commune de la Médina, le débat fait rage. « Ce qui me fait mal, ce sont nos femmes qui se sont battues et d’autres se sont blessées », a déclaré un des proches du maire Bamba Fall qui dit « ne pas comprendre cette attitude. » A l’en croire, Bamba a trahi sa propre conscience.

Dans une vidéo devenue virale à travers les réseaux sociaux, le maire de la Médina explique les raisons qui l’ont poussé à rejoindre Macky Sall. « Il (Ndlr : Macky Sall) m’a appelé pour que je puisse travailler à ses côtés. Il l’a fait et j’ai répondu favorablement à son appel », se justifiait-il. Une attitude devenue incompréhensible selon certains de ses partisans qui n’ont pas manqué de lui jeter des pierres. « Nous exigeons de Bamba des explications claires et il faut qu’il parle aux Médinois. Moi je ne comprends pas ce qui se passe », fustige une dame visiblement choquée par cette nouvelle.

Pour rappel, il avait été investi tête de liste de la coalition Guem sa bopp de Bougane Gueye Dani.

Et ce ralliement ne laisse pas indifférents ses anciens compagnons. Au niveau de Takhawu Dakar, on préfère ne pas juger son comportement politique. A Geum sa bopp, on parle de « surprise », mais d’aucuns préfèrent lui souhaiter « bonne chance. » Selon Mouhamed Diallo, à travers la Rfm, « tout le monde est libre de faire son choix et de l’assumer pleinement. » Alors quid du mandat avec Guem sa bopp ? Diallo renvoie Bamba à sa conscience ou à ses électeurs. « Vous savez que la politique ce n’est pas une religion, mais un choix bien mûri. Le mandat est pour le maire. Les élus vont apprécier et la coalition Gueum sa bopp, via la conférence des leaders, va apprécier dans les jours à venir », révèle Mouhamed Diallo.

Piloté par Khalifa Sall en 2014, Taxawu Dakar cherchait à tendre la main à Bamba Fall. Une coalition qu’il avait quittée à la même date après avoir cheminé avec Khalifa Sall. Selon Moussa Taye, c’est déplorable, « mais nous pensions le ramener après ces élections, à nos côtés et au sein de la famille socialiste. mais il a choisi une autre voie et on ne peut que lui souhaiter bon vent et bonne chance ». D’ailleurs, Takhawu Dakar était aussi dans une dynamique de rapprochement avec Bamba.

kewoulo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page