ACTUALITÉSPOLITIQUE

Réaction – Lutte contre la corruption : Alioune Tine convaincu par le nouveau régime  – Lequotidien

Alioune Tine n’y va pas par quatre chemins pour apprécier la position des nouveaux dirigeants sénégalais face à la corruption. Et la fermeté du 5ème président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, et celle de son gouvernement ne sont pas étrangères à la réaction du responsable de la Société civile. Pour Alioune Tine, en effet, la lutte contre la corruption est classée au rang de priorité par le nouveau régime dirigé par le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye. La joie du président fondateur du Think thank Afrikajom Center et d’autres personnalités peut se comprendre, au vu de l’engagement pris par le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et son gouvernement d’aller en croisade contre ce fléau des temps modernes. C’est ainsi que le président Alioune Tine exprime sa confiance dans les efforts déployés dans ce cadre-là par le Président Bassirou Diomaye Faye et son gouvernement.
«Au Sénégal et dans tous les pays de la sous-région, nous avons la même maladie de la corruption de nos administrations et de certains hommes politiques, la dictature n’est pas le seul moyen. La pédagogie du Président Diomaye Faye me va», a souligné Alioune Tine sur X.

Répandue comme une «traînée de poudre» dans de nombreux pays de la région, Alioune Tine affiche l’optimisme de voir la corruption éradiquée à jamais avec la ferme volonté des nouvelles autorités d’en finir.  Les mesures édictées par le Président Bassirou Diomaye Faye telles que la création d’emplois, le renforcement de la démocratie et l’audit des compagnies minières pourraient contribuer à réduire les opportunités de corruption. Mais aussi à accroître, à en croire Alioune Tine, la transparence et la responsabilité dans la gestion des ressources nationales. Comme chaque année, Transparency international avait  publié, en début d’année, son Indice de perception de la corruption.  Le classement de 180 pays et territoires devenu le principal indicateur de la corruption dans le secteur public au niveau mondial. Dans ce classement, le Sénégal occupe la 43ème place au niveau mondial.

Depuis leur arrivée au pouvoir avec l’élection de Bassirou Diomaye Diakhar Faye à la présidence de la République, les nouvelles autorités sénégalaises ne cessent d’exprimer leur ferme volonté d’instaurer la transparence dans la gestion des affaires publiques. Ainsi, plusieurs réformes sont annoncées dans ce sens, qui devraient contribuer à changer la méthode de lutte de l’Etat du Sénégal contre la corruption.

Classé 43ème de cette édition 2023, le Sénégal est ex-aequo avec le Bénin et le Ghana.

En Afrique, la Somalie et le Sud Soudan occupent respectivement les onzième et treizième places sur les 180 pays au monde et les premier et deuxième rangs en Afrique.
Par Amadou MBODJI  – ambodji@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page