ACTUALITÉSPOLITIQUE

Réaction – Recalée pour défaut de parrainages : Mimi annonce une plainte et tire sur Macky – Lequotidien

Le monde a connu la main de Dieu de Diégo Armando Maradonna. Le Sénégal est en passe de connaître celle de Aminata Mimi Touré. En effet, Mimi, qui doit repasser pour valider ses parrainages, estime que c’est la «main de Dieu» qui a empêché «Macky Sall d’accomplir son forfait». «Je vais vous donner la preuve qu’il y a de la triche dans cette vérification du parrainage», a-t-elle déclaré hier, lors d’une conférence de presse organisée au siège de sa Coalition «Mimi 2024». Les caisses contenant ses parrains bien mis en exergue, l’ancienne Garde des sceaux a affirmé ceci : «Nous n’avons quasiment pas eu de doublons internes. Nous avons déposé 58 975 parrains selon le greffe. C’est le maximum autorisé par la loi. Contrairement à Bby, qui n’a pas eu le courage de déposer des parrains. Nous n’avons déposé qu’une fraction de nos parrainages. Voici l’attestation de dépôt. Ceci atteste que nous avons déposé des parrains venant de toutes les régions du Sénégal. C’est ce que le greffe du Conseil constitutionnel a dit. Hier, à notre grande surprise, ils nous annoncent que notre clé ne contient pas de parrains provenant de Saint-Louis alors que lors du dépôt, le greffe a tout vérifié et a attesté que toutes les régions étaient sur la clé. Le greffe a notifié qu’il a bien reçu toutes les régions. A l’arrivée, ils nous disent que 10 413 parrains n’ont pas été retrouvés dans le fichier. Nous avons la copie de la pièce d’identité des parrains. Qu’ils nous donnent la liste et on va leur sortir leurs numéros d’électeur.»

Mimi Touré n’entend pas laisser l’affaire en l’état. Elle a annoncé une plainte contre X, si la région de Saint-Louis n’est pas réintégrée sur la clé Usb que la Direction générale des élections (Dge) avait remise au mandataire de sa coalition électorale.

Pour l’ancienne Première ministre, c’est une manœuvre qui vise à l’écarter de l’élection présidentielle. «On peut le faire à tout le monde, sauf à moi. J’étais la mandataire de Macky en 2019 et j’ai dirigé la liste de Benno en 2022. Même dans le vol, ils ne sont pas performants», a-t-elle lancé.
Par Malick GAYE – mgaye@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page