A LA UNEACTUALITÉS

Réactions des candidats après le vote

Pr Daouda ndiaye :

« le sénégal a montré que c’est un grand peuple »

Nous devons rendre grâce à allah de nous avoir permis aujourd’hui de voter malgré les difficultés, les péripéties depuis plusieurs mois avec un parrainage qui a été difficile sur l’acceptabilité mais également un processus électoral qui a été à un moment donné perturbé, où même les sénégalais ne pensaient pas pouvoir voter au mois de mars. Donc, si aujourd’hui nous pouvons voter, c’est un honneur pour tous les sénégalais de dire que le sénégal a montré que c’est un grand peuple qui sait surmonter les difficultés, s’unir autour de l’essentiel pour que la démocratie sénégalaise survive.

Anta Babacar Ngom

« c’est un grand moment historique pour la démocratie sénégalaise »

Aujourd’hui (hier) est un grand moment historique pour la démocratie sénégalaise et je tiens à rendre grâce à dieu le tout-puissant qui nous a permis de vivre ce jour, très important qui montre la souveraineté du peuple sénégalais. On a vécu beaucoup de soubresauts mais, à la fin de la journée, nous avons enfin l’opportunité de voter. Je tiens à remercier et à féliciter l’ensemble du peuple sénégalais qui a montré sa maturité politique, sa ténacité et sa forte croyance en la démocratie sénégalaise.

Bassirou Diomaye Diakhar Faye

« je demeure confiant quant au choix pour la rupture »

Je voudrais d’abord me réjouir de ces grands moments qui sont d’une grande solennité en ce qu’elle consacre la victoire du peuple, en ce que ces moments nous rappellent qu’il n’y a qu’une souveraineté et c’est celle du peuple qui, aujourd’hui, choisira un homme ou une femme qui va présider à ses destinées pour les 5 prochaines années. Je voudrais remercier tous les sénégalais qui se sont mobilisés pour le respect de cette échéance, défendre la démocratie sénégalaise et nous donner l’opportunité d’exprimer tous le choix de la personne qui va nous diriger pour les prochaines années. Je viens d’accomplir mon devoir de citoyen en toute sérénité avec une certaine ferveur parce que je suis dans mon village. L’élection présidentielle, dit-on, c’est le rendez-vous d’un homme avec son peuple. Nous avons réussi à faire de cette élection le moment de la présentation claire d’un projet de société à un peuple appelé à choisir fatalement entre la continuité et la rupture. Et d’ici quelques heures, on aura le verdict de ce choix-là. Je demeure confiant quant au choix pour la rupture que je suis à mieux d’incarner.

Amadou Ba

« je demeure confiant quant au choix pour la rupture »

Je rends grâce à dieu d’avoir eu la possibilité comme beaucoup de citoyens d’avoir accompli le devoir citoyen. Il s’agit de choisir son prochain président de la république. Le vote s’est très bien passé. Les échos aussi qui nous parviennent de l’intérieur du pays, laissent penser que jusqu’à présent les conditions sont bonnes. Le moral est très bon. Nous avions fait ce que nous avions à faire. C’est de faire le tour du pays et présenter le programme qui est un programme de consolidation, d’accélération de tout ce qui a été fait jusqu’à présent. C’est ce qui a été fait jusqu’à présent. Nous allons accélérer, améliorer. Nous lançons un message de paix. Nous avons compéti. La campagne électorale s’est bien passée quand bien même elle a été courte. Elle s’est passée dans les conditions particulières mais dans la sérénité, le calme. Il n’y a pas eu de violences. Mon souhait le plus ardent, c’est que demain matin (aujourd’hui) les sénégalais puissent connaitre leur prochain président et qu’ils puissent vaquer tranquillement à leurs occupations.

Idrissa Seck

« je prie pour tous que le sénégal sorte victorieux de cette élection »

Je voudrais tout d’abord renouveler mes vœux pour un ramadan et un mois de carême d’exception à l’ensemble de mes concitoyens. Je voudrais également rendre grâce à dieu de l’opportunité qui m’a été offerte de venir accomplir mon devoir citoyen de vote. Je prie enfin pour que l’élection se déroule dans la paix et la tranquillité et qu’aux termes de cette élection, le prochain président de la république du sénégal inaugure une ère de paix, de stabilité, de tranquillité pour le sénégal, une ère de sécurité accrue pour les sénégalais et leurs biens, une ère de prospérité, d’emplois massifs pour notre jeunesse, une ère de vie moins chère moins couteuse pour les pères de famille. Je prie pour tous que le sénégal sorte victorieux de cette élection.

Mamadou Lamine Diallo

« il nous faut un principe supérieur auquel tout le monde adhère »

Je crois que c’est un grand jour nous, c’est une victoire pour toutes les forces qui font la démocratie parce que c’est la démocratie, l’etat de droit qui va nous permettre d’exister en tant que nation. Il nous faut un principe supérieur auquel tout le monde adhère parce qu’il y a plusieurs cultures qui sont en face et une histoire que nous connaissons, qui n’était pas facile. C’est ce principe supérieur qui est l’etat de droit qui est la démocratie, la république qui va nous permettre de s’en sortir. Aujourd’hui (hier), nous avons montré que nous tenons à ça malgré les difficultés, une campagne électorale chahutée qui n’a pas duré 21 jours, néanmoins, ce 24 mars, nous allons voter pour désigner le président de la république du sénégal. Je suis content et heureux.

Thierno Alassane Sall

« c’est un jour de rendez-vous du sénégal avec les sénégalais »

Je voudrais rendre grâce à dieu et saluer le peuple sénégalais qui, dans sa maturité, a tenu à exprimer son attachement à la démocratie et à l’élection. C’est pourquoi aujourd’hui (hier), nous sommes un mois après présents au rendez-vous malgré une campagne électorale écourtée et dans des conditions difficiles de mois de ramadan. Si cela a été possible, c’est grâce à la détermination et à l’engagement de beaucoup de citoyens, d’hommes, d’universitaires, des gens de la société civile, de divers sénégalais qui ont montré leur attachement. Aujourd’hui, on ne sent pas de tensions particulières. Les gens sont sortis parce que c’est un jour de rendez-vous du sénégal avec les sénégalais avec leur propre histoire.

Déthié Fall

« ce jour est historique »

Je me réjouis de la tenue du scrutin, du déroulé du climat. C’est que nous avons toujours souhaité, que cette élection se tienne dans la paix et le reste également, qu’elle puisse se tenir dans la sérénité de faire en sorte que le scrutin soit sincère. Je demande à tous les sénégalais de se mobiliser massivement pour ce changement tant attendu. Nous avons fait une campagne extraordinaire et nous avons été accueillis un peu partout par les populations sénégalaises nous ont manifesté une générosité et de l’enthousiasme et nous les remercions. Nous n’avons pas oublié la diaspora comme je l’ai dit la fois passée si le nombre de jours initialement prévus par la loi étaient respectés certainement, on serait à leurs côtés. Ce jour est historique parce qu’il s’agit d’élire le président de la république et nous comptons sur le vote massif pour faire en sorte que la coalition gagne à l’issue de ce scrutin. En ce qui me concerne, le vote se passe très bien. On ne pas encore signalé d’incidents majeurs tout de même l’équipe de campagne est à dakar, au qg et en rapport avec e mandataire national qui supervise tous les travaux sur l’étendue nationale.

Pape Djibril Fall

« cette élection est inédite »

Nous rendons aussi grâce à dieu. Nous faisons partie des 19 candidats qui briguent la présidence de la république. Nous sommes une réalité politique dans ce pays. C’est une grande fête de la démocratie parce que nous avons fait une campagne sans violence. L’élan de la solidarité à mon endroit est important et il se manifeste partout dans ce pays et dans la diaspora. Cette élection, elle est inédite. Nous l’avons beaucoup attendue et elle est arrivée. Je dois rendre grâce à dieu et remercier le peuple sénégalais qui s’est mobilisé aujourd’hui dès les premières heures pour effectuer leur devoir de citoyen.

El hadj Malick Gackou

« il y aura une surprise »

J’ai accompli mon devoir de citoyen. J’ai constaté que le vote se déroule normalement même si le processus n’est pas encore terminé. Je pense que d’ici à la fin de l’élection, on procédera à une évaluation pour voir si l’élection s’est bien déroulée ou non. Il y a le vote, le décompte des voix et aussi le vote de tous les citoyens avant la fermeture des bureaux de vote. Il y aura une surprise. Nous n’avons donc remarqué pour l’heure aucun couac là où j’ai voté. J’appelle les militants mais aussi les sénégalais à faire preuve de maturité et de sagesse à la sortie des résultats.

Cheikh Tidiane Dieye

« le peuple est allé chercher ce vote »

Je remercie le peuple sénégalais qui s’est dressé comme un seul homme pour l’organisation des élections. On a voulu empêcher nos candidatures et celle de sonko. Les sénégalais se sont battus pour la démocratie. Ma personne ne compte pas. J’ai décidé de renoncer à ma candidature pour sauver le sénégal. J’appelle encore une fois à voter pour la coalition diomaye président. Le peuple est allé chercher ce vote, ici nous avons choisi le modèle démocratique qui a été perturbé pour des raisons que personne n’ignore. Bassirou diomaye faye va inéluctablement remporter ces élections.

Habib Sy

« .. .qu’il n’y ait le moins de contestations possibles pour que la paix et la stabilité du sénégal soient préservées »

Pour le moment ce que je constate, au lycée alboury ndiaye, le processus se déroule normalement mais je dois dire que dans mon bureau de vote, j’ai eu à constater que la coalition benno bokk yaakaar avait deux représentants. Ce qui n’est pas normal. Le code électoral est très clair, c’est un titulaire et un suppléant et quand le titulaire est absent, il est remplacé par un suppléant. J’ai dû attirer l’attention du président du bureau de vote à ce propos en demandant que le processus soit transparent, clair qu’aucun cas de fraude ne puisse être relevé pour qu’à la proclamation des résultats, il n’y ait pas de contestations ou qu’ils y ait le moins de contestations possibles pour que la paix et la stabilité du sénégal soient préservée. La constitution du sénégal est très claire. A tout moment du processus, tout candidat qui le désire peut se désister. Ce qui est plus marrant, c’est que le conseil constitutionnel a donné rendez-vous à nos mandataires le 29 mars après la proclamation des résultats. Vraiment, je ne comprends pas cette attitude du conseil constitutionnel mais qu’à cela le tienne au nom c’est la publique qui est la plus importante et j’ai déclaré publiquement que je désiste au profit du candidat bassirou diomaye faye.

Khalifa Ababacar Sall

« nous devons donc tous être à la hauteur du 24 mars, tenir un scrutin apaisé »

Khalifa sall a lancé un appel aux sénégalais, aux mandataires et représentants à tout faire pour qu’il n’y ait pas de réclamations à la fin du scrutin. Le candidat de la coalition khalifa président qui a accompli son devoir civique au bureau 06 du centre de l’école grand-yoff 02 dit ecole marché a appelé les mandataires et représentants à la vigilance. « nous devons donc tous être à la hauteur du 24 mars, tenir un scrutin apaisé, tenir un scrutin sincère et serein, tenir un scrutin où il n’y aura pas de réclamation à la fin », a déclaré le candidat khalifa ababacar sall. S’adressant aux sénégalais et sénégalaises, aux mandataires et aux représentants de bureaux de vote le candidat de la coalition khalifa-président les exhorte de « faire tout afin que le jeu ne soit pas faussé. » d’après le leader de taxawu sénégal, « des rumeurs, des velléités nous sont signalés çà et là, dans certaines parties du pays. J’en appelle à la vigilance des mandataires et des représentants car ce jour est un jour mémorable, personne ne défendra notre démocratie à la place de chacun de nous. »

Alioune Mamadou Dia

« notre pays est dans un tournant important de son histoire »

Je voudrais d’abord rendre grâce à dieu le tout-puissant de nous avoir permis de voir ce jour qui est un jour important pour notre démocratie. Nous venons de procéder au vote. Je viens de voter au centre ouakam 1. C’est un plaisir et un honneur pour moi de pouvoir le faire parce que nous nous sommes battus pour que l’élection présidentielle puisse être organisée pour que notre pays puisse vivre ça pleinement se démocratie. Notre pays est dans un tournant important de son histoire. Nous avons tous la responsabilité de sortir et de venir voter et surtout d’exprimer un peu ce que nous voulons comme choix pour le futur leader de notre pays. Nous appelons donc tous les sénégalais à sortir.

Serigne Mboup

« le sénégal est en train de vivre sa démocratie »

J’ai constaté qu’il n’y a pas encore d’anomalie et j’espère qu’il n’y en aura pas. Je pense que le sénégal est en train de vivre sa démocratie parce que sans démocratie, le sénégal ne peut pas se développer. Ma candidature est une candidature nouvelle pour incarner les ndongo daaras et le savoir.

Boubacar Camara

« nous serons extrêmement vigilants »

Le processus, ce n’est pas seulement le scrutin, c’est après les résultats, le traitement des pv (procès-verbaux)  et toute la procédure. Nous serons extrêmement vigilants parce que nous n’avons aucune confiance à ceux qui ont organisé cette élection depuis le début. Nous devons définitivement nous battre pour que le sénégal sorte des couloirs sombres des élections non transparentes, des élections où on a des problèmes de participation et des problèmes de décision unilatérale, ce qu’il faut éviter et c’est cela notre problème.

Mame Boye Diao

« ce jour est sacré car il permet d’élire notre président »

Je rends grâce à dieu de nous avoir permis d’avoir ce jour au sénégal. En réalité, nous nous battons aussi pour la démocratie de notre pays. Et ce scrutin est l’aboutissement de ce qui a été anxieux pour les sénégalais avec les péripéties du report de la présidentielle. Ce jour est sacré car il permet d’élire notre président. En ce sens, nous continuerons à nous battre pour la maturation démocratique de notre pays. Et ce choix doit être inaliénable et accepté par tout le monde. A cet effet, ce soir  sera l’expression des sénégalais qui se manifestera dans la rue.

Aly Ngouille Ndiaye

«le vote se déroule bien »

Je viens d’accomplir mon devoir civique ce 24 mars ici au centre de vote el hadji daouda dia, qui est l’un des plus importants dans le département de linguère. Dans l’ensemble, le vote se déroule bien, il n’y a pas beaucoup d’affluence pour le moment, mais au rythme auquel les gens votent, cela devrait aller. Ici, les gens ont l’habitude de voter dans la paix et la sérénité. Je demande aux citoyens qui ne sont pas encore arrivés de sortir tôt pour aller voter, sinon il fera très chaud par la suite. Nous attendons calmement les résultats ce soir.

Mariame djigo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page