A LA UNEACTUALITÉS

Recours devant la Cour suprême pour excès de pouvoir déposé par le PDS et Cie : les interrogations de Ndiaga Sylla sur l’intérêt et la qualité des requérants

Le décret convoquant le corps électoral pour la date du 24 mars 2024 est attaqué au niveau de la Cour suprême pour son annulation. Lundi Mamadou Diop Decroix et ses alliés ont déposé un recours contre le décret présidentiel. Ce qui a suscité beaucoup de polémiques et d’inquiétudes au sein de l’opinion sur la tenue de la présidentielle selon la date indiquée par le président Sall. Ainsi, s’interroge l’expert électoral : « Quel intérêt et quelle qualité les requérants ont-ils pour agir ? »

Selon Ndiaga Sylla, la Cour suprême pourrait-elle passer outre la plénitude de juridiction du Conseil constitutionnel et annuler un décret pris en exécution d’une décision dudit Conseil qui s’impose également aux autorités juridictionnelles en vertu de l’article 92 de la constitution ?

Avec walf.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page