A LA UNEACTUALITÉS

Rejet de la candidature de Karim Wade : les députés du PDS exigent une commission d’enquête parlementaire

Les députés exigent la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour enquêter sur les conditions d’élimination de leur candidat, Karim Wade. Cette décision intervient au lendemain de la mise à l’écart du candidat de la coalition karim 2024. Par ailleurs, le groupe liberté démocratie à l’assemblée nationale annonce le dépôt d’une plainte pour révéler toutes les infractions et atteintes à la démocratie.

« Après la décision scandaleuse et inacceptable du conseil constitutionnel, les députés du Parti Démocratique Sénégalais exigent la mise en place immédiate d’une commission d’enquête parlementaire pour enquêter sur les conditions d’élimination des candidats à l’élection présidentielle du 25 février prochain et en particulier celle de Karim Wade, Candidat de la Coalition K24, renseigne un communiqué du groupe parlementaire liberté et démocratie.

Evoquant les raisons de cette décision, précise la source, « Cette commission d’enquête devra particulièrement enquêter sur les conflits d’intérêts, les avantages et les soupçons de corruption et collusion de certains membres de notre conseil constitutionnel avec certains candidats. »

Car, « Les députés du Parti Démocratique Sénégalais estiment que les juges Cheikh Tidiane Coulibaly et Cheikh Ndiaye auraient dû se récuser en raison de leurs connexions douteuses et de leur conflit d’intérêts », indique le document du PDS.

Par ailleurs, conclut la note, « Le Parti Démocratique Sénégalais et la Coalition Karim 2024 déposeront dans les prochains jours une plainte pour révéler toutes les infractions et atteintes à la démocratie, aux droits du candidat et à la constitution dans le cadre d’une enquête exhaustive. »

Il faut rappeler que sur les 21 candidats ayant franchi l’étape des parrainages seul, Karim Wade, qui a été écarté de la liste des prétendants à la course par le Conseil Constitutionnel. En effet, pour motiver sa décision, la juridiction estime que  lors du dépôt de sa candidature le 22 décembre 2023, Karim Meïssa Wade a joint à son dossier, entre autres, une déclaration sur l’honneur datée et signée de sa main le 21 décembre 2023 selon laquelle il a exclusivement la nationalité sénégalaise.

Ousmane GOUDIABY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page