A LA UNEACTUALITÉS

Renforcement de la prise en charge de la santé mère-enfant : Thiès réceptionne cinq respirateurs d’anesthésies

L’offre de service en chirurgie obstétricale reste très faible au Sénégal. Selon les résultats de l’analyse situationnelle du projet «MOMENTUM Chirurgie Sûre pour la Planification Familiale et l’Obstétrique», la disponibilité de l’offre de césarienne et d’hystérectomie est de 4% et reste concentrée dans les hôpitaux (71%) malgré l’existence d’un réseau SONUC.  Pour une offre de la césarienne dans ces centres de santé, ledit projet qui lutte pour améliorer de manière holistique des soins de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile et la planification familiale (SR/SMNI/PF) dans les pays partenaires de l’USAID, a donné hier, mercredi 6 décembre, à la Direction régionale de la Santé de Thiès cinq respirateurs d’anesthésie pour la pratique des interventions obstétricales.

Pour le directeur régional de la Santé de Thiès, Mama Moussa Diaw, lesdits matériels servent à équiper les blocs opératoires de la région de Thiès. «Vous savez que cette région, dans sa stratégie de rapprocher les soins de qualité et les soins de référence des populations, a ouvert plusieurs blocs opérations dans des localités.  On a pu ouvrir tout récemment le bloc sanitaire de Thiadiaye, de Mékhé, de Thiès 10ème. Et pour Popenguine et Khombole, leurs blocs sont en cours et dans le cadre de ce projet de l’USAID qui nous appuie depuis quelque temps. Sur ce dynamisme, nous tenons à renforcer, avec la mise en place de ces outils d’anesthésies, ses blocs ouverts».

Et de poursuivre : «aujourd’hui, nous avons reçu cinq respirateurs d’anesthésie ; mais il faut comprendre que ces cinq appareils permettent de couvrir sept blocs sanitaires parce que d’autres respirateurs d’anesthésies ont pu être acquis dans un premier temps avec le ministère de la Santé et seront redéployés dans les deux blocs qui restaient à savoir Thiadiaye et Popenguine, pour cent pour cent de couverture des blocs». Pour le directeur régional de la Santé de Thiès, ces cinq respirateurs ont couté 72 millions à l’USAID, Donc près de 15 millions par unité, afin de renforcer les soins de qualité pour réduire la mortalité maternelle, infantile.

Au niveau de l’USAID, les acteurs ont fait savoir que ce projet fait partie d’une série de récompenses innovantes financées par l’USAID. Un projet global dirigé par EngenderHealth et mis en œuvre par IntraHealth, pour une durée 5 ans (2021-2025).  «Il s’agit d’appuyer le système de santé, les institutions, les organisations professionnelles et les réseaux dans les régions d’intervention comme Thiès, Dakar, Diourbel mais aussi sensibiliser pour un accès équitable à l’offre de soins chirurgicaux de haute qualité pour la césarienne, l’hystérectomie, la chirurgie des fistules obstétricales et les méthodes de planification familiale longue durée voir permanentes», relève la note de presse.

«Il s’agit, à travers ce projet, de réduire la mortalité, désengorger les hôpitaux de la région de Thiès et de mise sur la proximité. Dans les zones périphériques 15% des grossesses sont à risque et 5% nécessitent une césarienne. Avec cette donation ça permet de régler les retards de prise en charge car les femmes seront prises en charge sur place avec des médecins formés pour les blocs» a fait savoir M. Diaw.

Et Docteur  Fatou Rachelle  Sarr, spécialiste en Santé maternelle et néonatale à l’USAID MOMENTUM Project de revenir sur le choix de Thiès. «Dans le projet USAID, le choix  ressort de l’identification des besoins réels  et selon les orientations de la direction régionale».

Pour rappel,  depuis 2010, le ratio de mortalité maternelle passe de 392 à 236 pour 100 000 NV (naissances vivantes, selon l’enquête EDS 2017) tandis que le taux de prévalence contraceptive monte de 16% à 26%, avec des besoins non satisfaits (BNS) toujours élevés 21,7% (EDSc 2019).

 Denise ZAROUR MEDANG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page