A LA UNEACTUALITÉS

Revue du journal Sud Quotidien réalisée par le Journaliste Mademba Ass Njaay

«Levée de corps et enterrement de Maguette Thiam» : « La gauche salue la mémoire d’un éminent membre ». C’est sobre, c’est puissant, c’est vrai et c’est digne de titrer ainsi pour parler de Maguette Thiam qui repose désormais au cimetière de Ouakam. Abdoulaye Elimane Kane, Maréma Touré, Cheikh Dieng, Yéro Deh, Mandiaye Gaye, Amy Faye Kasse, Abdoul Aziz Diagne, Buuba Jóop, Mbaye Thiam. Je cite quelques noms de personnes rencontrées à Fann, chacune ayant eu une relation politique, intellectuelle ou simplement humaine, exigeant sa présence à ce dernier moment, sur terre, avec Maguette Thiam. Humilité. Intégrité. Science. Et merci

pour cet exemple que vous donnez encore à la presse sénégalaise en floutant le cercueil de Maguette ! Sutura qui fut sa marque aussi. Le décor est joli : une belle maison avec piscine et jardin. Et au premier plan un très joli montage photographique avec les 4 présidents qui se sont succédé au Sénégal depuis 1960. Et pourquoi tout ce travail iconographique ? Eh bien parce que le journal s’intéresse aux « privilèges » que la Nation accorde à ses anciens chefs d’Etat : pension, loyer, véhicules, sécurité, personnels mis à leur disposition. Avec un titre résumant le tout «Ces retraites dorées !». Mais pourquoi ce papier maintenant ? Pour que Diomaye sache ce qui l’attend après son mandat ? Pour réviser à la hausse ou à la baisse ses dépenses liées à leur retraite ? Comme aurait dit Moustapha Guèye – qui connaissait plus de hadith que lui ? – « الله أعلم». A moins que MDjigo ne m’en souffle discrètement la raison. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page