JUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

Saly : Le film de l’arrestation des cambrioleurs, le coup de fil de Boy Djinné

Quatre malfrats, terreur des populations de Mbour et Touba, du fait de leurs agissements délictuels, ont été appréhendés hier, par les éléments du commissariat de police de Saly Portudal. Ils attendent d’être déférés au parquet. Retour sur les faits et les objets de poursuite. Le cerveau du groupe, Cheikh Ibra Sylla, a reçu un appel de Baye Modou Fall, émis depuis la prison du camp pénal, alors que son téléphone était allumé et sous surveillance pour alpaguer son complice Cheikh Mbacke Niang.

Arrêtés hier, par les éléments du commissariat de police de Saly Portudal, les 4 cambrioleurs attendent d’être déférés. Ces derniers avaient pour habitude de  cambrioler les magasins et multiservices de Saly et Touba. En effet, raconte le commissaire Aïssatou Ka, tout a commencé dans la nuit du 6 août 2021, vers 5 heures 30, quand un individu a été conduit au poste de police par les éléments de la Brigade de recherches qui étaient accompagnés par deux témoins, suite à deux cas de cambriolages survenus à Saly Niakh Niakhal, près du bar Katmandou.  Pour cette opération, les malfrats étaient 3, mais au moment de leur interpellation, les deux ont réussi à prendre la fuite. Du coup, un seul individu a été interpellé. L’enquête ouverte a permis de découvrir que c’est une bande qui opère à Saly et Touba. Elle prenait pour cible des magasins et des multiservices. Les investigations menées ont mis les enquêteurs sur la piste de la bande. A en croire le commissaire, ils ont eu écho, dans la nuit du 9 août, de la présence d’une bande à Saly, à bord d’un véhicule de marque Ford Escape de couleur blanche que les mis en cause avaient pris en location pour commettre un cambriolage au Poste finances de Saly.

Modus operandi

Avec des complices à Saly, chargés d’identifier les endroits à cambrioler, de faire la reconnaissance des lieux, d’étudier l’environnement, les mesures sécuritaires, les malfrats planifiaient leurs casses avec une rigueur militaire. Mais les policiers qui les avaient dans leur viseur, les ont bien pistés. Et la bande, une fois à Saly, aux environs de 23 heures, s’est retrouvée dans un bar-restaurant. Selon le commissaire, les mis en cause avaient convenu d’aller à Touba pour cambrioler un magasin et revenir à Saly tard dans la nuit, pour s’en prendre au bureau de Poste-finances. La police, qui était au courant desdits projets délictuels, a mis en place un dispositif discret et suivait de près les malfrats, au niveau de certains points stratégiques. Et c’est au moment où ils prenaient départ pour Touba, qu’ils ont été interceptés au niveau de Saly. Deux pieds de biche, un coupe-coupe, 7 tournevis dont 4 grands modèles, 3 armes blanches, dont 2 couteaux suisses et un couteau de cuisine, des tenues de rechange et une lampe torche escamotable ont été saisis. Le cerveau de la bande habite Dakar. Les éléments du commissaire Aïssatou Ka ont pu recueillir leurs aveux. Ils ont avoué avoir visité les locaux du magasin Ingco de Saly, dans la nuit du 10 au 11 juillet dernier, et pris une importante somme d’argent. Pour le cambriolage commis dans la nuit du 4 au 5 août dernier, le commissaire a renseigné  que l’un des malfaiteurs est en fuite. Des 5 membres de la bande, 4 sont interpellés. Ils ont tous fait la prison de Diourbel où la bande a dû être formée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page