A LA UNEACTUALITÉS

Saly-Portudal-développement d’innovations en matière de planification familiale : pour une meilleure implication des pharmacies privées

Le docteur Aboubacry Sarr, conseiller technique pharmacie du ministre de la Santé et de l’action sociale a participé à Saly-Portudal à un atelier de lancement du projet ‘’Développer les innovations en matière de planification familiale par le biais des pharmacies privées en Afrique de l’ouest ‘’ et pour la promotion de la planification familiale à partir de l’implication des pharmacies privées du Sénégal dans certaines tâches, des actes médicaux  comme la pose d’implants. Selon ses propos, les pharmacies privées sont déjà dans la planification familiale au Sénégal et ceci depuis très longtemps. Le soin pour l’homme de l’art est d’en venir à une démarche du genre voire un diabétique se faire piquer pourquoi pas pour une femme voulant se faire assister par un pharmacien dans le cadre de la planification familiale. En ces lieux, des produits pour la planification familiale s’y trouvent aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il considère la pharmacie comme l’un des premiers centres de conseil et d’orientation des populations .La démarche, à l’en croire, est de relever le taux actuel de la planification familiale de 25 à 46% en 2027. Pour l’atteinte de ce but, il a souhaité l’implication et l’interpellation de tous les acteurs des officines. Pour surmonter les obstacles pour une bonne promotion de la planification familiale, il a rappelé l’organisation et la tenue de rencontres avec les acteurs sociaux (Badiénou gokh), les religieux et des partenaires communautaires dans le but d’en arriver à une bonne communication et une bonne planification familiale. Le conseiller technique du Msas a insisté sur un des objectifs de la planification familiale qu’est la réduction de la mortalité maternelle et infantile. A l’en croire, entre 2012 et aujourd’hui, une forte augmentation du taux de prévalence de la planification familiale a été suivie  d’une forte réduction de la mortalité maternelle et infantile. Madame Diallo de l’équipe globale de la Fondation Bill et Melinda Gates en charge du planning familial dans le secteur privé a rappelé les partenariats établis avec le Sénégal depuis l’appel de Londres en 2012 et renouvelé en 2017 et qui a pris des engagements dans de sa politique d’accélération de ses efforts de planification familiale. Selon ses propos, c’est l’augmentation de l’accès aux services de planification familiale à partir des pharmacies privées. Pour elle, dans certains pays, le secteur privé contribue jusqu’à 50% dans l’offre des services de la planification familiale. Dans le but d’être dans cette dynamique, sa Fondation appuie l’initiative et la démarche.

SAMBA NIEBE BA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page