A LA UNEACTUALITÉSPOLITIQUE

Samuel Sarr n’est pas sous contrôle judiciaire

Samuel Sarr n’est pas sous contrôle judiciaire

Le journal Les Echos révélait que Samuel Sarr a été placé sous contrôle judiciaire par le juge du 2e cabinet, dans l’affaire des 2 milliards qui l’oppose à Cheikh Amar.

L’ex ministre de l’Energie précise qu’elle n’a pas été placé sous contrôle judiciaire mais le juge l’a juste inculpé en lui accordé la liberté provisoire sans lui rendre son passeport.

Quid des 2 milliards Fcfa? Les avocats de Samuel Sarr s’empressent-ils de préciser, il ne s’agit pas d’une aide financière destinée à l’ancien président de la République. En plus, ajoutent-ils, l’argent a fait l’objet d’un tableau récapitulatif et a été bel et bien remis à ce dernier.

Les avocats de l’ancien ministre de l’Énergie soulignent que ces informations sont contenues dans le procès-verbal de l’enquête de la Section de Recherches de la gendarmerie, qui était chargée de l’affaire à la suite d’une plainte de Samuel Sarr contre Cheikh Amar pour diffamation, notamment.

Les gendarmes auraient ajouté que Samuel Sarr était bel et bien mandaté par l’ancien chef de l’État pour recouvrer la somme due et que tous les montants qu’il a reçus ont été reversés à son mandant.

Les enquêteurs seraient arrivés à la conclusion que les fonds versés par Cheikh Amar (2 milliards) constituent des traites sur une dette de sept milliards contractée par l’homme d’affaires auprès de Me Wade.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page