POLITIQUE

Sandaga : Mortal Kombat Entre Alioune NDOYE Et Soham WARDINI

La bataille de procédures entre le maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye, et celui de la Ville de Dakar, Mme Soham El Wardini pour la reconstruction du marché de Sandaga, reprend de la bouteille.

Les deux parties qui affûtent leurs armes feront face à la presse aujourd’hui. Chacune va aborder, en ce qui le concerne, cette question, portant sur ce projet de reconstruction. Dans la matinée, le maire du Plateau va animer une conférence de presse pour aborder, entre autres, ce sujet. Quant à l’édile de Dakar, elle fera face aux journalistes dans l’après-midi. L’ordre du jour, selon le carton d’invitation qui nous est parvenu, portera sur un seul point : la situation du marché Sandaga. Rappelons que le maire de la commune de Dakar-Plateau, Alioune Ndiaye, avait déployé des Bulldozers sur le site (marché Sandaga) pour le démarrage des travaux de reconstruction estimés à près de 7 milliards Cfa. Informée, Mme Soham El Wardini s’est aussitôt rendue sur les lieux pour stopper la manœuvre des bulldozers. Selon Mme Wardini, le marché Sandaga est une propriété foncière de la Ville de Dakar comme l’atteste l’état de droits réels datant de 1939. Le maire Alioune Ndoye avait, quant à lui, brandi l’Acte 3 de la décentralisation qui lui attribue un mandat de gestion sur le marché Sandaga. D’ailleurs, les agents de la Ville de Dakar et les ouvriers de la commune de Dakar-Plateau avaient failli en venir aux mains. C’est dans cette atmosphère très tendue que les gendarmes de la Dscos ont débarqué à Sandaga et demandé aux deux parties de quitter les lieux pour éviter tout trouble à l’ordre public.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page