A LA UNEACTUALITÉS

Secteurs des télécoms et des postes : les 10 priorités de l’ARTP pour l’année 2024

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a organisé, en partenariat avec la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) et l’Union des Radios Associatives et Communautaires du Sénégal  (URAC), le 7ème Forum d’échange et de partage avec les professionnels des médias. Cette rencontre ouverte hier, mardi 16 janvier, a été une occasion pour l’ARTP de faire le bilan d’une décennie  de régulation et de décliner ses priorités pour 2024.

Pour l’année 2024, marquant ses 23 ans d’existence,  l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a décliné 10 priorités. L’annonce a été faite par le secrétaire général de l’ARTP, Yellamine Goumbala. Il a présidé hier, mardi 16 janvier 2024, la cérémonie d’ouverture de la 7ème édition du Forum d’échange et de partage avec les professionnels des médias.

Parmi ces priorités, il a cité le dégroupage de la boucle locale ; la certification à la norme ISO 27001 pour la sécurité des systèmes d’information ; la réalisation d’une enquête nationale sur l’accès et les usages des TIC et calcul d’un indice des prix des services de communications électroniques ; l’opérationnalisation du projet pilote de la Radio Numérique Terrestre.

Il y a aussi, comme autres priorités, poursuit-il, le renforcement de l’espace économique des nouveaux acteurs (MVNO, FAI, FSVA, agrégateurs SVA, etc…) ; l’évaluation des cahiers des charges des opérateurs postaux ; la promotion    des innovations liées à Internet (IPV6, IoT et IA, etc.) ; l’opérationnalisation des centres régionaux de contrôle des fréquences ; la gestion du nom de domaine «.sn» ; et le renforcement de l’encadrement juridique de l’utilisation d’internet.

Par ailleurs, M Goumbala a rappelé que durant l’année 2023, 10 nouvelles priorités avaient été érigées en projets  urgents. Selon lui, 95% des actions ont été réalisées dont l’extension successive du périmètre des licences de SONATEL et de Free à la technologie «5G», la mise en place du Roaming National, la certification de l’ARTP à la norme ISO 9001 / 2015.

Faisant le bilan des 10 ans d’existence de l’ARTP, il déclare que depuis sa création, le régulateur a eu un bilan remarquable qui a permis de classer le Sénégal au rang des nations qui ont réussi le virage du numérique, à travers des technologies comme la «3G», la «4G» et maintenant la «5G».

«Il convient ainsi de citer  la portabilité des numéros mobiles ; l’identification des clients ; le renouvellement de la concession  de SONATEL avec l’extension de sa licence à la 4G ; l’accueil de trois fournisseurs d’accès à internet ;’accueil d’opérateurs mobiles virtuels ; l’introduction du dégroupage de la boucle locale ; l’ouverture des codes USSD aux fournisseurs de SVA ; la mise en place d’un Observatoire des tarifs ; l’acquisition d’un outil de contrôle des tarifs (Tarif tracker)», a-t-il listé.

NDEYE AMINATA CISSE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page