A LA UNEACTUALITÉS

Sédhiou-élaboration des documents de programmation budgétaire et économique : les OSC à l’école du réseau citoyen pour la transparence

Plusieurs membres des organisations de la société civile de Sédhiou ont pris part, ces deux derniers jours, à un atelier de formation sur l’élaboration du document de programmation budgétaire et économique.  Cette rencontre de deux jours qui a pris fin hier, mardi, a réuni les acteurs de la société civile pour échanger sur les documents de programmation budgétaire et économique pluriannuelle et recueillir leurs attentes. C’est à l’actif du réseau citoyen pour la transparence budgétaire avec l’accompagnement de l’Usaid à travers le projet d’appui à la  gestion des finances. « L’enjeu, c’est d’accompagner le gouvernement du Sénégal à mettre en œuvre les réformes des finances publiques pour permettre de renforcer la transparence et la gouvernance budgétaire. C’est surtout d’accompagner l’engagement des citoyens car c’est ce qui nous permet d’arriver à une croissance inclusive et durable », a expliqué  Mme Ba Aïssatou Dramé, la représentante du réseau citoyen pour la transparence budgétaire. L’autre défi, selon Mme Bâ Aïssatou Dramé, est de les accompagner à comprendre le document de programmation budgétaire. « C’est de les accompagner à comprendre que c’est un document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle, les différentes étapes d’élaboration, les parties prenantes, le contenu et les chapitres et également l’importance de maîtriser ce document. Aujourd’hui, le défi est aussi de pouvoir faire des propositions d’actions pertinentes et de plaidoyer pour que les besoins prioritaires qui sont ressentis au niveau local puissent être reflétés dans le budget national », souligne-t-elle.

Une synergie d’action pour garantir l’inclusion et la transparence

Plusieurs organismes participent à la mise en œuvre de ce programme : « il s’agit notamment du Conseil sénégalais des femmes (COSEF), Action solidaire International, Cicodev, Alphadev et Enda Ecopop pour contribuer à l’amélioration de la participation citoyenne ». Le 4e adjoint au maire de Sédhiou Mame Aly Diallo en charge des questions de finances, jeunesse et sports apprécie en ces termes : « le budget doit être mobilisé en dehors de son élaboration. Cela, beaucoup de citoyens ne le comprennent pas ainsi. Je souhaite que la formation des organisations de la société civile se poursuive et qu’en retour elles aussi fassent la démultiplication à la base pour comprendre au mieux ces mécanismes budgétaires », a relevé M. Diallo. A rappeler que ce projet est précédé par une série d’activités d’assistance technique en gestion des finances publiques fournie par l’Usaid Sénégal au Gouvernement du Sénégal depuis 2013.

MOUSSA DRAME 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page