A LA UNEACTUALITÉS

« Sédhiou entre dans l’ère de la transformation et vers un futur de progrès » (Mansour Faye)

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement du Sénégal a procédé jeudi dernier à la pose de la première pierre de la phase 2 de la Boucle du Boudhié dans le département de Sédhiou. Au cours de la cérémonie officielle organisée à Goudiabya, premier village de cet axe routier de 82 kilomètres devant relier les communes de Sédhiou, Bambaly, Djirédji, Bémet, Djibabouya et Marsassoum, Mansour Faye est revenu d’abord sur les raisons de cette infrastructure.

« La région de Sédhiou, centre de la Casamance naturelle, mérite bien des routes et des ponts de dernière génération pour qu’enfin, ses braves populations sortent de l’isolement et en finissent pour de bon avec les contraintes liées au déplacement ». C’est pourquoi, dit-il, le président de la République, Macky Sall a tenu à réaliser des projets de grande envergure dans la région de Sédhiou tels que la 1ère phase de la boucle du Boudhié, le pont de Marsassoum, l’électrification du Pakao et l’exécution de Promovilles.

Ensuite, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres, du désenclavement est revenu sur le sens du plan Sénégal émergent (Pse) expliquant qu’il met l’accent sur des infrastructures de qualité pour une libre circulation des personnes et de leurs biens pour le désenclavement et la modernisation des terroirs mais aussi pour l’exportation de nos potentialités.

Enfin, Mansour Faye, considérant toutes ces réalisations en a conclu qu’avec le pont de Marsassoum, le bitumage des axes stratégiques de la région et la réalisation du domaine communautaire de Séfa, la région de Sédhiou entre ainsi dans une ère nouvelle de transformation structurelle et s’ouvre vers un futur de progrès grâce aux nombreux partenaires comme Ageroute, Eiffage… Il a aussi cité, à la grande satisfaction des populations fortement mobilisées pour son accueil qu’il a trouvé exceptionnel, tous les autres projets routiers en cours ou imminents prévus dans les autres localités de la région.

Son homologue de Sédhiou, Abdoulaye Diop, visiblement satisfait, a déclaré que « Sédhiou est un bel exemple d’équité territoriale. Cette ville abandonnée à elle-même, depuis 2012 a eu son essor socioéconomique grâce au président Macky Sall.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page