ACTUALITÉSMEDIAS/PRESSE

SenCaféActu du 9 Février 2023

1- Conseil des ministres décentralisé : Une foule immense à l’accueil de Macky Sall, à Thiès

Les populations de Thiès (70 kilomètres de Dakar) sont massivement sorties de leurs habitations ce mercredi, pour réserver un accueil populaire au président de la République, Macky Sall, qui doit présider ce jeudi, un conseil des ministres décentralisé, renseigne PressAfrik. Durant son séjour de quatre jours dans la capitale du rail, plusieurs autres activités y sont prévues.
En effet, c’est vers 18 heures que le chef de l’Etat est arrivé à Thiès, fief de Idrissa Seck. Il a été accueilli par une foule immense qui l’a accompagné sur la route le menant à la gouvernance où il va résider durant son séjour dans la région.
Ainsi, un conseil des ministres décentralisé est prévu le jeudi. Vendredi matin, le chef de l’Etat se rendra à la base militaire de Thiès et visitera le chantier de l’Académie internationale des métiers de l’aviation civile.
Ensuite, il procédera à l’inauguration de l’Université Iba Der Thiam, puis l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers, le même jour à 16 heures.
Après cette activité, Macky Sall va lancer les travaux de l’autoroute prévue pour relier Thiès à Saint-Louis (nord) en passant par Tivaouane (ouest).
A la fin de la journée du vendredi, le chef de l’Etat va procéder au lancement des travaux de réhabilitation du chemin de fer à Thiès.
2- Opération de Sécurisation nationale : 510 individus mis aux arrêts par la police
Dans le cadre de sa politique de sécurisation sur l’étendue du territoire national, la police a déroulé un nouveau grand ménage dans la nuit du mardi au mercredi entre 21h et 5h du matin.
Ce large ratissage visant à assurer la protection des personnes et de leurs biens, a permis aux éléments des commissariats et des postes de police du Sénégal, de mettre la main sur 510 individus pour diverses infractions, selon une source autorisée de Seneweb.
Le bilan s’articule ainsi ; 337 pour vérification d’identité, 86 pour ivresse publique et manifeste, 20 pour nécessité d’enquête, 5 pour détention et trafic de chanvre indien, 5 pour usage de chanvre indien, 2 pour détention de chanvre indien, 2 pour détention d haschisch, 2 pour coups et blessures volontaires, 8 pour racolage, 5 pour jeux de hasard, 1 pour conduite sans permis, 1 pour conduite en état d’ébriété, 3 pour association de malfaiteurs, 1 pour détention d’arme blanche, 1 pour violence et voie de fait, 3 pour détention et usage de produits cellulosiques, 5 pour vol en réunion, 1 pour tentative de vol, 1 pour vol avec effraction, 5 pour flagrant délit de vol, 6 pour vol simple, 1 pour abus de confiance.
À la cour de cette opération de sécurisation de grande envergure, supervisée par la Direction de la Sécurité Publique, selon la même source de Seneweb, plus de 700 policiers en tenue et en civil ont été déployés dans les différentes zones du pays pour traquer les hors-la-loi.
3- Série de plaintes contre Ousmane Sonko : La mise en garde des patriotes de la banlieue
La coordination départementale du Pastef Pikine apporte tout son soutien à Ousmane Sonko , dans les affaires l’opposant à Mame Mbaye Niang et Adji Sarr. Les patriotes de la banlieue ont fait face à la presse ce mercredi à Djeddah Thiaroye Kao, relate Seneweb.com. Ces « Patriotes » décident désormais de s’ériger en bouclier pour défendre leur leader. Ils disent ne pas accepter qu’Ousmane Sonko soit l’agneau du sacrifice. Toutes les entités de la banlieue ont fait bloc autour de leur leader. Ces organisations ont savoir que personne n’empêchera Ousmane Sonko de se présenter à l’élection présidentielle de 2024″Ce peuple sénégalais n’acceptera pas cette volonté manifeste de liquidation du Président Ousmane Sonko. Nous sommes prêts à faire face à toute tentative. Nous mènerons le combat pour libérer notre cher Sénégal des griffes des prédateurs qui le tiennent en otage » , a martelé le député -Maire Alioune Badara Beye
La rencontre a été une occasion pour les « Patriotes » de renouveler leur fidélité à leur mentor Ousmane Sonko. Ils ont également dénoncé ce qu’ils qualifient d’acharnement.
Pour le coordonnateur communal de Djeddah Thiaroye Kao, tout coup reçu dans leur camp sera rendu proportionnellement.»la justice est instrumentalisée à des fins politiques. A cause de cette justice, les patriotes vivent des calcaires quotidiens. Plusieurs militants du Pastef sont emprisonnés arbitrairement. Désormais, nous n’accepterons plus cette pratique « a soutenu Birama Diop devant les militants venus dans tous les coins de la banlieue. Par la suite, il a tiré à boulets rouges sur Mamadou Guèye, maire de la commune de Djeddah Thiaroye Kao et ancien membre du Pastef.
4- Deux morts dans l’explosion d’une cuve à essence à Saint Louis
Deux morts sur le coup. C’est le bilan de l’explosion qui a eu lieu à Sidoné (Saint Louis), ce mercredi, vers 10 heures, renseigne Igfm. Il s’agit d’une ancienne cuve à essence qui avait été enterrée dans une maison. Déterrée par le propriétaire de la maison, elle a explosé dans la matinée de ce mercredi. Malheureusement, renseigne la Rfm, il y a eu deux morts. Il s’agit de deux talibés. Ils ont été projetés à plus de 50 mètres et les corps ont été déchiquetés par la puissance du choc. Une enquête est ouverte.
5- Tribunal de Dakar : 15 partisans de Ousmane Sonko envoyés en prison
Après un double retour de parquet, les 15 partisans de Ousmane Sonko, arrêtés jeudi dernier à la Cité Keur Gorgui, viennent d’être placés sous mandat de dépôt par le procureur, renseigne Seneweb.com
Ils seront jugés vendredi prochain par le tribunal des flagrants délits et celui des mineurs selon l’un de leurs avocats, Me Khoureïchy Ba.
6- Actu internationale
• Séisme en Turquie et en Syrie : Le bilan dépasse les 12.000 morts
Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie lundi a fait plus de 12.000 morts au total, selon un nouveau bilan fourni mercredi par des responsables officiels et des secouristes.
Dans les zones de Syrie contrôlées par le gouvernement, 1.262 personnes ont été tuées, et 1.730 dans les zones rebelles, selon les Casques blancs. En Turquie le bilan s’élevait à au moins 9.057 morts.
• Burkina : Deux employés de Médecins Sans Frontières tués dans une attaque
Deux employés de Médecins sans frontières ont été tués mercredi dans une attaque perpétrée par des hommes armés dans le nord-ouest du Burkina Faso, a annoncé l’ONG dans un communiqué.
« Dans la matinée du mercredi 8 février, un véhicule de Médecins sans frontières (MSF), clairement identifié, transportant une équipe médicale de quatre personnes sur la route entre Dédougou et Tougan (nord-ouest), a été pris pour cible par des hommes armés qui ont fait feu sur l’équipage. Deux employés ont été tués, tandis que deux autres ont réussi à prendre la fuite », a précisé MSF, repris par Seneweb.com.
7- Actu sports
• Après le CHAN, la CAN U20 bientôt, le Sénégal prépare aussi le dernier tour des éliminatoires pour la CAN U23 !
Tout comme les séniors, la sélection U23 aussi est en lice pour la CAN de cette catégorie prévue du 2 au 26 novembre au Maroc. Toutefois, elle devra disputer une double confrontation face au Mali pour espérer décrocher le ticket qualificatif, annonce Wiwsport.com.
Tombeur du Burkina Faso lors du tour précédent, la sélection olympique dirigée par Demba Mbaye va disputer le troisième et dernier tour face au Mali. Au micro de wiwsport.com dimanche passé, le directeur technique national nous donnait plus de détails sur ce match. « On a pris la CAN en séniors, on a gagné le CHAN. En U17 et U20 nous sommes qualifiés. Les filles sont à la Nouvelle-Zélande pour les barrages qualificatifs à la coupe du monde. Il ne reste plus que les U23 qui vont jouer le 22 contre le Mali en aller-retour pour se qualifier à la CAN » informait Mayacine Mar qui réagissait sur les performances du football sénégalais.
Il ne reste plus que la programmation de la CAF sur les éliminatoires de la CAN U23 et les 3e et 4e journées de la CAN Séniors 2024 pour commencer le travail avec ces sélections. Sept pays se qualifieront pour la phase finale de la compétition prévue au Maroc. L’enjeu de cette CAN sera aussi un ticket pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris (France). Les duels attendus sont : Nigéria – Guinée, RD Congo – Ghana, Gabon – Cameroun, Afrique du Sud- Congo, Niger – Soudan et la Zambie contre le tenant du titre l’Egypte.
• Coupe de France : Angers et « ses sénégalais » perdent aux tirs au buts contre Nantes et prennent la porte !
Malgré l’ouverture du score matinale d’Abdallah Sima, le SCO Angers est éliminé de la Coupe de France, battu en huitièmes de finale par le FC Nantes lors de la séance fatidique des tirs aux buts (2-4 TAB), informe Wiwsport.com.
Après son match nul et vierge en championnat contre Lorient dimanche dernier, Angers retrouvait la compétition ce mercredi en huitièmes de finale de Coupe de France. Face à Nantes au stade Raymond Kopa, les hommes d’Abdelaziz Bouhazama ont pourtant une excellente entame de match en marquant très rapidement dès la 6e minute grâce à l’avant-centre sénégalais Abdallah Sima. Aligné en pointe de l’attaque du SCO avec son compatriote Ibrahima Niane, Sima permet à Angers de mener au score pendant plus d’une heure.
Dans le tempo du match, les noirs et blancs vont cependant laisser passer la qualification à trois minutes de la fin du match puisque l’ancien montpelliérain Florent Mollet va égaliser pour Nantes à la 87e (1-1). Au bord de l’élimination, les Canaris vont ainsi arracher les tirs aux buts avant de les remporter (2-4). Angers a laissé passer sa chance de retrouver la quarts de finale de la Coupe de France et devra maintenant se consacrer exclusivement à la Ligue 1 dans laquelle le club figure à la dernière place.
• Nottingham Forest – Blessé depuis août, Moussa Niakhate retrouve ses coéquipiers !
Comme annoncé sur wiwsport en janvier passé, le retour de Moussa Niakhaté était imminent. Le défenseur central a partagé ce mercredi des photos prises lors de la séance d’entraînement du jour avec son club Nottingham Forest.
Absent depuis le mois d’août passé alors qu’il n’avait disputé que 2 matchs en Premier League avec son nouveau club Nottingham Forest, Moussa Niakhaté souffrait d’une blessure à l’ischio-jambier. Après presque 6 mois de convalescence, le joueur de 26 ans a repris l’entraînement collectif. Sur sa page Twitter, il a partagé les photos de la séance avec un petit message « Back ».
Notons que c’est à cause de cette blessure qu’il n’a pas pu honorer sa première convocation avec l’Equipe Nationale du Sénégal en septembre passé où il a du quitter le rassemblement des Lions.
La Rédaction de SenCaféActu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page