CULTURE / ART

SÉNÉGAL – Chanson « Koubakh la » de Omar Pène détournée. « Ce n’est ni ma voix ni avec mon consentement » dixit l’artiste

Omar Pène / Ousmane Sonko

Le lead vocal du Super Diamono s’est fendu d’un post, ce lundi, pour réagir suite à sa chanson « Koubakh La » détournée à titre propagandiste. Omar Péne qui assure que ce n’est ni sa voix ni avec son consentement invite les auteurs de ce « forfait » à se dévoiler avec courage et d’expliquer publiquement les raisons de cet acte « inapproprié ». L’artiste-musicien dit rester à sa place de chanteur qui œuvre comme toujours au service de son pays et de l’Afrique.

Texte in extenso

C’est avec stupéfaction que j’ai découvert comme tout le monde ma chanson « Koubakh La » détournée à des besoins de propagande politique. Cela a heurté l’esprit de mes admirateurs, parents , amis et de beaucoup de monde. Je voudrais les rassurer que ce n’est ni ma voix ni avec mon consentement . Ceux qui ont reproduit ce morceau et ceux qui ont adaptè la chanson en y intégrant cette propagande, ignorent, sans doute, qu’ils violent les droits moraux des ayants droits qui ont composé, arrangé, écrit et chanté ce titre. Je laisse les auteurs de ce forfait le soin de se dévoiler avec courage et d’expliquer publiquement les raisons de cet acte inapproprié. Encore une fois, je voudrais rassurer l’opinion qu’Oumar PENE restera à sa place d’artiste, chanteur, toujours au service de son pays et de l’Afrique.

Je profite de l’occasion pour rendre un vibrant hommage aux Lions du Football local qui ont amené la coupe du Championnat d’Afrique des Nations. Bravo Lions.

       

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page