ACTUALITÉSAFRIQUEPOLITIQUE

Sénégal: Idrissa Seck remplacé à la tête du Conseil économique, social et environnemental

Au Sénégal, c’est acté : Idrissa Seck n’est plus président Conseil économique, social et environnemental. Il est remplacé par Abdoulaye Daouda Diallo, directeur de cabinet du président Macky Sall, une décision prise par décret, ce lundi 24 avril, et qui fait suite à la déclaration de candidature d’Idrissa Seck, en vue de la présidentielle prévue en février 2024.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Il avait lui-même annoncé son départ, samedi 22 avril, du Conseil économique, social et environnemental (CESE) « dans une démarche de clarification », selon lui. Idrissa Seck est donc remplacé par un proche du chef de l’État, Abdoulaye Daouda Diallo qui a notamment été ministre des Finances et du Budget.

Autre conséquence de la candidature d’Idrissa Seck à la présidentielle : les deux ministres de son parti, Rewmi, quittent le gouvernement. Yankhoba Diatara était en charge des Sports et Aly Saleh Diop, ministre de l’Élevage. C’est le Premier ministre Amadou Ba qui récupère leurs portefeuilles, en plus de ses fonctions.

Ces décisions marquent la séparation entre le président Macky Sall et Idrissa Seck. Arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2019, l’ancien maire de Thiès avait rejoint le pouvoir en novembre 2020 à la surprise générale. Alors que Macky Sall maintient le flou sur une éventuelle candidature à un troisième mandat, Idrissa Seck a déclaré qu’il n’en avait pas le droit.

Mais c’est un divorce à l’amiable. Dans sa lettre de démission, en effet, Idrissa Seck rend hommage au chef de l’État – un « précieux frère », écrit-il, même s’il se qualifie lui-même désormais de « chef de l’opposition ».

rfi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page