CULTURE / ART

SÉNÉGAL – Massamba guèye veut démocratiser le conte 

Massamba guèye ©Ze-Africanews

Dans son livre “Art oratoire : auto-régénérescence du conte” Massamba guèye dit que conter n’est pas un acte anodin. Conter, c’est dévoiler une position, parfois un combat, une idéologie, un état d’esprit. Conter, c’est aujourd’hui s’engager quelque part, ne pas accepter de subir les choses. Malgré la modernité des outils de communication, le conte s’inscrit au cœur de nos cités. Il reste, il revit, il se perpétue. Comme un caméléon, il s’adapte. De nos jours, le conte est passé d’une pratique sociale à un conte outil de promotion des valeurs du passé. Pour en savoir plus l’équipe de Ze-Africanews est allée à sa rencontre pour une interview exclusive.

Par l’adaptation aux différents espaces, le conteur tout comme le conte sont devenus spectaculaires dans tous les sens du terme avant de s’approprier ces mêmes espaces, de même que leurs publics, pour leur survie. Cette étude du Dr. Massamba Guéye, Conteur et Expert en art oratoire, nous permet de comprendre pourquoi le conte est devenu un art de la scène avant de montrer comment, par le choix de certains thèmes dominants, les néo-conteurs, tout en prolongeant certains invariants, procèdent de la démarche politico-idéologique face à une société moderne en pleine crise de valeurs. Il s’agit de tenter de comprendre les mécanismes de son auto-régénérescence.

Biographie

Dr. Massamba Guèye a fait une thèse unique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar en 2009/2010 au Sénégal. Il est professeur de français depuis 1992. Il produit, réalise et anime aussi l’émission radiophonique bilingue « Contes et légendes » Français/Wolof sur RSI tous les mercredis et dimanches de 14h 30 à 15 h depuis 2001. En outre, il tient la rubrique hebdomadaire sur les langues et Littératures « Maux des mots » sur la télévision nationale du Sénégal RTS1. Conteur, dramaturge et poète, il s’intéresse de plus près à l’univers de l’oralité et des langues africaines surtout le wolof qu’il a appris à écrire à partir de 1979 à Louga. Depuis 1986, il fait des recherches sur la richesse et la qualité des expressions wolofs selon les différents niveaux de culture du public lors de ses séances de contes dans les festivals et théâtre du monde entier. Il est aussi expert consultant international en culture et pédagogie. Massamba Guèye est auteur de plusieurs livres de contes et de théâtre dont : Héritage et autres contes…,Dakar, 2002, Ed Le Nègre International, 57p ; Modou le riche bavard, Dakar, 2002, Ed Le Nègre International, 25p ; Tout conte fait … (livre-cd ), Dakar, 2008, Ed Le Nègre International, 57p ; Sénégalités, paroles africaines (théâtre), Dakar, 2011, Ed Le Nègre International, 57p ; Le Totem, et Les aventures des sœurs gourmandes (livre de lecture du Ministère de l’Education Nationale), Ed de la Brousse, 2010.

Massamba guèye ©Ze-Africanews
Massamba guèye ©Ze-Africanews
Massamba guèye ©Ze-Africanews
Massamba guèye ©Ze-Africanews
Massamba guèye ©Ze-Africanews
Massamba guèye ©Ze-Africanews

       

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :