A LA UNEACTUALITÉS

Sénégal-Mauritanie : un exemple réussi de coopération Sud-Sud

Le Président de la République Macky Sall a effectué une visite officielle de deux jours  à Nouakchott sur invitation de son homologue mauritanien  Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Une visite qui  va certainement  permettre  de consolider les bonnes relations de bon voisinage qui existent déjà  entre les deux pays.

 Le Président de la République Macky Sall a  entamé depuis avant-hier, jeudi 11 janvier, une visite d’amitié et de travail en Mauritanie. Cette visite officielle de deux jours entre dans le cadre des excellentes relations de bon voisinage entre les deux pays. Le Chef de l’Etat Macky Sall et son homologue le Président Mauritanien Ghazouani ont eu un entretien en tête-à-tête avant de présider une séance de travail en présence de leurs deux délégations. Les deux Chefs d’Etat ont constaté avec satisfaction leur parfaite identité de vues sur l’ensemble des points d’ordre bilatéral et multilatéral dont ils ont discuté. En matière de coopération, le Sénégal et  la Mauritanie donnent le bon exemple, malgré quelques tensions connues, comme les événements de 1989, qui ont failli faire éclater la guerre entre les deux pays. Cette bonne coopération est également présente, dans le domaine hydroagricole, via la création en 1972, avec le Mali, de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) dans laquelle figure, depuis 2006, la Guinée Conakry. Cette coopération  se renforcera aussi  avec la construction sur le fleuve d’un pont financé par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 88 millions d’euros. Cette infrastructure devrait faciliter la circulation des biens et des personnes entre les deux pays. Le 27 avril 2015, le gisement de gaz Grand Tortue Ahmeyim a été  découvert dans le bloc 8 du bassin côtier à la frontière entre  des deux pays. Sa réserve potentielle est de l’ordre de 100 TCF, ce qui est énorme. Il sera développé de manière séquentielle en trois phases avec un budget de développement d’environ 24 milliards de dollars américains pour produire 10 millions de tonnes par an (MTPA). Le revenu estimé pendant la durée d’exploitation (20 ans) est de l’ordre de 90 milliards de dollars. En ce qui concerne le secteur de la pêche, la Mauritanie a accordé  récemment 500 licences  aux pêcheurs sénégalais. Ces 500 autorisations de pêche sont destinées aux pêcheurs de la langue de Barbarie, à Saint-Louis.  Ce qui démontre encore une fois l’excellente relation qui existe entre le Sénégal et la Mauritanie sous la conduite  des Présidents Macky Sall et Mouhamed Ould  Ghazouani.

NDEYE AMINATA CISSE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page