CHRONIQUECONTRIBUTIONLE BLOG DE NDIAWAR DIOP

Sénégalais, refusons la division que les politiciens veulent nous imposer. Par Ndiawar Diop

« Les esprits forts discutent des idées; les esprits moyens discutent des événements; les esprits faibles discutent des gens. » Eleanor Roosevelt, la femme du président américain Franklin D. Roosevelt.
C’est une citation pertinente qui met en avant l’importance de se concentrer sur les idées et les concepts plutôt que de s’enliser dans des discussions centrées sur les événements ou les personnes. Cela encourage à une réflexion plus profonde et constructive.
Notre appel à l’unité est important vu le contexte Socio-politico-religieux où nous en sommes actuellement. Les citoyens jouent un rôle essentiel dans la manière dont la société se développe et fonctionne. En refusant de céder à la division et en favorisant le dialogue, la compréhension et le respect entre les différentes opinions, nous citoyens sénégalais contribuons à un environnement politique et social plus harmonieux. Lorsque les citoyens s’unissent pour des valeurs communes, cela peut avoir un impact positif sur la stabilité et la croissance de notre pays, Le Sénégal.
Si on en est arrivé là c’est parce que le président dans son processus de réduire toute opposition à sa plus simple expression a fini par construire des monstres que nous sommes. Réduire l’opposition au silence peut avoir des conséquences négatives sur la démocratie et la gouvernance. Et excusez-moi c’est dans ce processus qu’un PROS a vu le jour.
Aujourd’hui le peuple sénégalais est divisé en deux camps; l’un Pro-Sonko et l’autre Pro-Macky. Mêmes ceux qui s’engageaient auparavant à combattre la politique du président actuel sont aujourd’hui obligés de le défendre face à un opposant jugé arrogant, manipulateur et Pyromane.
Un environnement politique inclusif qui permet le débat, la critique constructive et la diversité d’opinions est essentiel pour prendre des décisions éclairées et équilibrées. Lorsque l’opposition est étouffée, cela peut conduire à des déséquilibres de pouvoir et à une représentation insuffisante des intérêts et des préoccupations de tous les citoyens.
Ces divisions politiques au sein de notre pays sont une réalité complexe et souvent influencées par différents facteurs, notamment les personnalités des dirigeants et des opposants, ainsi que les enjeux socio-économiques et culturels. Les opinions divergentes au sein de notre société ne sont plus naturelles.
ll est extrêmement important que le débat politique reste respectueux et ouvert, favorisant la compréhension mutuelle plutôt que l’escalade de tensions et une animosité atroce qui ronge le coeur.
Nos leaders politiques ont un rôle crucial à jouer pour maintenir un climat de dialogue constructif et pour répondre aux préoccupations de tous les citoyens sénégalais et africains. Boumouleen Jaral Deh, Mackey Sonko, Sonkoy Macky.
Par Ndiawar Diop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page