SOCIETE / FAITS DIVERS

Sextape Aux Almadies : Le Vigile Diffuse Les Photos Obscènes De Sa Petite Amie

 

Sadio Diallo n’a pas su garder son calme quand il a soupçonné Bineta Diallo d’infidélité au bout de deux ans de relation amoureuse. Pour se venger, il a divulgué les photos obscènes de son amante. Traduit à la barre du tribunal d’Instance de Dakar, le ressortissant guinéen a pris six mois d’emprisonnement ferme pour collecte et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs.

Bineta Diallo et Sadio Diallo ont noué une relation amoureuse depuis deux ans. Les deux tourtereaux vivaient sous le même toit aux Almadies, car Sadio Diallo avait hébergé sa petite amie dans la villa où il assurait la sécurité. Alors qu’elle recevait l’appel d’un homme, Bineta Diallo s’est attirée les foudres de son amant qui est entré dans une colère noire. C’est sur ces entrefaites que Sadio Diallo a mis sa copine à la porte tout en la traitant de garce. Il aurait par la même occasion pris le portable et les 200.000 francs de sa victime.

Poussant le bouchon trop loin, le vigile a divulgué les photos obscènes de sa concubine. Ne pouvant pas supporter une telle humiliation, Bineta Diallo est allée se plaindre à la gendarmerie de Ngor le 28 septembre 2022. Cité comme témoin à charge, Moussa Bâ a fait savoir avoir reçu les images via Whatsapp de la part de Sadio Diallo. La nommée Houssey Diallo a également défilé devant les gendarmes, alléguant avoir reçu les photos. Interpellé, Sadio Diallo a admis avoir publié les images intimes de sa dulcinée, mais nie catégoriquement avoir pris son téléphone et son argent.

A l’en croire, son amante lui avait assuré qu’elle n’avait aucun lien avec son mari parti en Guinée. « Je subvenais à tous ses besoins. Mais, j’ai découvert qu’elle sortait avec un autre homme. C’est ce qui m’a poussé à la chasser et à publier ses photos », a-t-il expliqué aux pandores. Devant le tribunal des flagrants délits de Dakar hier, Sadio Diallo, 36 ans, a encore dégagé en touche le vol. D’après ses dires, il a partagé les images avec son ami Moussa Bâ qui, à son tour, les a transféré à la dame Houssey. Interrogée sur les faits, Binta Diallo a allégué que le prévenu l’a photographiée au moment où elle dormait. La gargotière a réclamé 290.000 francs, en guise de dédommagement.

Selon le représentant du parquet, les faits ont porté atteinte à la dignité de la partie civile, car elle a un enfant de 20 ans qui est venu au Sénégal lorsque les faits se sont ébruités. Me Khadim Kébé, conseil de la défense, a demandé au tribunal de ne pas suivre les réquisitions du maître des poursuites. Relaxé du chef de vol, Sadio Diallo a finalement écopé de deux ans, dont six mois ferme. Il doit allouer 290.000 francs à la partie civile.

KADY FATY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page