SOCIETE / FAITS DIVERS

Son Époux Prend Une « Niarel », Elle Balafre Son Visage

À Yeumbeul, c’est cette affaire qui alimente les débats. Il s’agit d’une dame qui n’a rien trouvé de mieux que de balafrer le visage de son mari qui dormait… La dame reproche son mari d’avoir épousé une deuxième femme.

Selon les voisins du couple,  » l’épouse a surpris le mari en plein sommeil pour commettre son forfait. Elle disparaît dans la nature. Le couple a vécu pendant plus de 8 ans sans enfants. Toutes les voies ont été usées de la part des deux côtés pour des soins mais en vain. C’est ce qui a poussé à l’homme de trouver une autre femme mais en restant avec sa première dont il entretenait très bien, selon les règles de l’islam. Jusque là, l’homme en question n’a jamais refusé de quoi que ce soit pour sa « Aawo » qu’il préfère garder mais en trouvant une « Gnarelle » à côté. C’est ce qui n’a pas plu à la première qui se trouve être une parente à lui ». Selon toujours les témoins,  » ce jour-là, les voisins ont été réveillés par des cris au milieu de la nuit ». Transporté à l’hôpital, le mari reçoit des soins intenses. Il en est sorti avec un visage balafré avec une lame. Notables et proches du couple étouffent l’affaire. Resté pendant plusieurs jours sans mettre ses pieds dans la maison, la dame est finalement revenue, suite à des négociations entre parents. Le mari qui l’aimait à tel point qu’il ne voulait pas leur séparation annonce un divorce. Aujourd’hui, l’homme vit avec la »Gnarelle ». Des cicatrices visibles sur le visage. L’ancienne « Aawo » qui a plié bagage, est rentrée chez elle au domicile non loin de l’ancienne maison conjugale. Il n’est pas rare de voir des pratiques du genre qui se produisent au sein des couples mais souvent étouffées par les familles. Et cette affaire qui vient d’être enregistrée à Yeumbeul, près de l’église en allant vers la marine au quartier de Darou, alimente les débats.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :