A LA UNEACTUALITÉS

Sortie de l’opposition contre la nomination du président Macky Sall comme envoyé spécial du 4p par Macron : Sidiki Kaba parle de débat de bas étage

Le ministre de l’Intérieur Sidiki Kaba a profité de son passage à l’Assemblée nationale hier, lundi 27 novembre pour les besoins de l’examen du budget de son département ministériel pour apporter la réplique aux responsables du Front pour l’inclusivité et la transparence des élections (Fite). En effet, dans une lettre ouverte adressée au président de la République française au sujet de la nomination de Macky Sall au 4P et la situation politique du Sénégal, ce front qui regroupe la plupart des candidats à cette élection présidentielle issus de l’opposition a dénoncé ce qu’il appelle une ingérence du chef de l’exécutif français après ses propos honorables sur son homologue sénégalais lors du Forum de Paris sur la paix.

Prenant la parole devant la représentation nationale, le ministre Sidiki Kaba a commencé par dénoncer ce qu’il qualifie de « propos injurieux, inacceptables, à l’endroit d’un homme d’état aux qualités exceptionnelles qui est le président de la République, Macky Sall» sous les ovations des députés de la majorité. Poursuivant son propos, il  a par ailleurs déploré le fait que cette sortie intervienne après la « décision historique » du chef de l’Etat de pas se représenter conformément à ses déclarations publiques dans son livre « Le Sénégal au cœur » : « Je viens solliciter un autre mandat, mon dernier mandat ». « A cet homme, on dit, tu n’aurais pas dû avoir la récompense, la reconnaissance internationale parce que tout simplement, on lui demande d’être un envoyé spécial pour défendre les intérêts majeurs de notre monde. Les arguments qui sont utilisés sont de bas étage », a-t-il répondu aux responsables du Fite.

Nando Cabral GOMIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page