SPORTS

Stade Lat Dior : les chiffres d’une homologation assortie de conditions

Le stade Lat Dior de Thies va accueillir la prochaine rencontre (1er septembre) des Lions du Sénégal contre le Togo, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Ce, après une homologation par la Confédération Africaine de Football (CAF) assortie de conditions. Le président de la FSF, Me Augustin a dévoilé des chiffres, ce vendredi, en conférence de presse.

« La Fédération a pris ses responsabilités. On aurait pu ne pas le faire et se dire que c’est l’affaire de l’Etat. Il s’est trouvé une situation exceptionnelle où nos stades sont fermés. Sur les moyens propres de la Fédération. On a assumé avec l’Etat même si on ne les méritait pas. Après les matchs du mois de juin, les joueurs se sont plaints. A juste titre. Sur la pelouse, on a choisi une entreprise « Grégori International » qui a fait les pelouses au Cameroun. On a mis à niveau tout ce qui est matériel d’entretien du stade. Pour ne pas que cela se gâche après un à deux matchs. »
650 millions dépensés par la FSF pour la mise à niveau
« Il n’est pas permis de revenir à des situations antérieures avec des stades qui ne sont pas dignes du statut du Sénégal et des joueurs. On a dépensé au bas mot 100 millions. L’Etat a promis de nous rembourser. Nous nous sommes aussi engagés à mettre du gazon synthétique autour (50 millions FCfa) en plus du dallage extérieur. Car l’homologation est assortie de conditions. La qualité optimale, nous l’aurons au mois d’octobre. Aujourd’hui, on est à 650 millions sur les comptes de la Fédération. C’est ce qui a été sanctionné par la CAF, j’espère que ce sera le cas avec les joueurs par une belle victoire. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page