Moscou continue inexorablement de réduire sa participation à la dette américaine

Bouton retour en haut de la page