A LA UNEACTUALITÉS

Thiadiaye – ouverture du tronçon autoroutier Mbour–Thiadiaye, fluidite du trafic : des opportunités de développement local au rendez-vous

Le tronçon de l’autoroute à péage Mbour-Thiadiaye, sur une vingtaine de kilomètres, a été ouvert gratuitement à la circulation hier, jeudi 1er février 2024, en présence  de Mansour Faye, le ministre  des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, et de maître Oumar Youm, le ministre des Forces Armées et maire de Thiadiaye. Selon Mansour Faye, le segment de route fait partie du grand trajet autoroutier Dakar-Kaolack, devant être achevé au premier trimestre de 2025.

La mise en circulation gratuitement du tronçon est provisoire, sur une durée de deux mois. Par conséquent, il a souligné l’opportunité pour les usagers de le prendre dans les meilleures conditions de confort dans le trafic et la circulation, mais aussi dans des conditions de sécurité absolue. A l’en croire, le président de la République a déjà emprunté le tronçon il y a quelques semaines et a eu à constater l’état d’avancement des travaux. Selon le ministre chargé des Infrastructures, l’ouverture du segment d’autoroute participe à la fluidité de la circulation et du trafic et gratuitement.

Le trajet global Mbour-Kaolack est long de 100 kilomètres et ses travaux continuent tout comme la finalisation des ponts et de la sortie de Thiadiaye, de manière progressive. Pour Mansour Faye, la sécurité le long du tronçon dans cette zone agropastorale a été prise en charge par la Gendarmerie, en plus de la limitation de vitesse. Le ministre des Infrastructures a rappelé les normes prêtables sur les autoroutes. Pour lui, des dispositions particulières sont prises limitant les usagers afin de ne pas dépasser les 70 kilomètres/heure. Un peloton de la Gendarmerie va veiller sur la sécurité routière.

Oumar Youm, le maire de Thiadiaye, a exprimé le bonheur des populations en présence des quatre maires des localités traversées par le tronçon d’autoroute ouvert à la circulation (Malicounda, Sandiara, Séssène et Thiadiaye). Pour cet ambitieux projet autoroutier Dakar-Kaolack, il a félicité le ministre des Infrastructures pour son implication personnelle par rapport aux orientations données au projet.

Selon le maire de Thiadiaye, avec l’accompagnement de l’Ageroute, avec sa présence dans les communes traversées, en matière d’anticipation des problématiques liées à la responsabilité sociétale d’entreprise et l’anticipation sur certaines questions essentielles du cadre de vie, toutes les dispositions ont été prises pour permettre un bon déroulement du projet par rapport à des déguerpissements.

Parlant des retombées de l’autoroute dans cette zone, le maire de Thiadiaye a fait part des opportunités offertes en matière d’installation d’industries Agroalimentaires et dans d’autres secteurs. La situation évoquée, à l’en croire, va participer à la relocalisation des populations. Selon lui, le premier facteur impact reste la réduction des distances. Il a soulevé la nécessité de remembrer la voirie intérieure des communes impactées, pour éviter des négations, l’accès à la nationale 1 et le tronçon Thiadiaye-Fissel.

Samba Niébé BA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page