slot gacor
SOCIETE / FAITS DIVERS

Trafic De Cocaïne : Un Chauffeur Et Un Pêcheur Tombent à Ngor

La Brigade de recherches de la Police des Parcelles Assainies a mis hors d’état de nuire 2 trafiquants de cocaïne. Le chauffeur O. Ba et son ami S. L. Sané (pêcheur de son état) qui avaient établi leur quartier général et leur cartel à Ngor. Selon le quotidien L’AS qui a relaté l’information, O. Ba de nationalité guinéenne, âgé de 32 ans, chauffeur de profession habitant Ngor, ainsi que son ami S. L. Sané, pêcheur domicilié à Golf, âgé de 34 ans, est actuellement en prison pour détention et trafic de cocaïne. Ils ont été alpagués à Ngor et déférés au parquet par les limiers du Commissariat d’arrondissement de l’Unité 22 des Parcelles Assainies, au cours d’une opération de patrouille.

Tout est partie d’une information anonyme faisant état d’un intense trafic de drogue entretenu par le sieur Sané que les hommes du commissaire Kébé ont décidé d’entrer en action. C’est ainsi qu’ils ont passé une commande d’achat de drogue avec comme lieu de livraison la station de Ngor. Sans se douter de rien, le présumé dealer se pointe à l’endroit indiqué avec l’un de ses amis du nom de 0. Ba.

Dès leur arrivée, les deux amis sont interpellés en possession de 40 pierres et 01 gramme de poudre blanche conditionnée dans 02 sachets suspectés être respectivement du crack et de la cocaïne en plus d’une somme de 27.000 FCFA qui proviendrait de la vente de drogue.

Conduit au poste de police, l’AS révèle que le sieur O. Ba a reconnu être le propriétaire de la drogue qu’il vend partout à Dakar. Quant à S. L. Sané, il a cherché à nier toute implication. Ce qui n’a pas convaincu les limiers qui l’ont placé en garde à vue pour « trafic de drogue en association ».

Par ailleurs, un échantillon de la drogue envoyé à la police scientifique a confirmé la présence de cocaïne dans les pierres de crack. Considéré comme un récidiviste, puisque condamné une fois pour détention et usage de chanvre indien, Sané a reconnu avoir accepté nuitamment la commande de ses clients sans se douter cette fois-ci qu’il s’agissait de la police. Il a également reconnu avoir sollicité les services de O. Bâ qui avait accepté la commande et la livraison.

Les deux mis en cause ont été déférés au parquet pour détention et trafic de drogue en association.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Copyright Themes © 2022

https://comihl.upnm.edu.my/wp-content/css/panen77/