SOCIETE / FAITS DIVERS

Trafic De Drogue: Un Indicateur De La Police Arrêté Avec Du Haschich

I. Y. B. Mbaye, un indicateur de la police, âgé d’une quarantaine d’années, s’est retrouvé au cœur d’une sombre affaire de trafic de drogue. Il a été coincé alors qu’il livrait 10 grammes de haschich à son ami Yaya Bâ, lequel était de connivence avec les agents enquêteurs. Visé pour offre ou cession de drogue, le mis en cause a été présenté ce mercredi 1er février, au juge des flagrants délits de Dakar. 

Pendant longtemps M. I. Y. B. Mbaye servait de bons tuyaux aux flics dans le cadre de la lutte contre la délinquance. Profitant de cette proximité avec la police, l’informateur vendait secrètement de la drogue. Suite à une dénonciation, les enquêteurs ont utilisé son ami Yaya Bâ pour mettre un terme à son comportement hors-la-loi. Sur instruction des limiers, Yaya Bâ a passé une commande de 10 grammes de haschich auprès de son ami, lequel s’est présenté devant un grand restaurant de la place pour livrer la marchandise prohibée.

Alpagué et conduit à la police, M. I. Y. Bâ renseigne qu’il consomme du haschich depuis 2012.  À l’en croire, c’est une vieille connaissance du nom d’Abdourahmane qui lui fournissait le produit nocif. Celui-ci l’a par la suite mis en rapport avec un certain Ameth Mbaye courant décembre 2022. Lors de leur dernière transaction, il a acheté une valeur de 90.000 francs. Toutefois, l’indic a juré que c’était la première fois qu’il se livrait au trafic de drogue. Il voulait céder les 10g de haschich à 40.000 francs. Placé sous mandat de dépôt le 30 janvier dernier, le prévenu répondait hier, des faits d’offre ou cession de drogue devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Mais, il n’a reconnu qu’avoir détenu 22 joints de haschich. « J’étais parti acheter de la bouffe pour mes enfants. J’ai trouvé une patrouille de la police devant le restaurant. Les limiers ont trouvé 22 joints de haschich dans ma poche. Je me ravitaille par semaine pour ne pas me rendre fréquemment chez mon fournisseur », a-t-il expliqué. Sur instance du représentant du Ministère public, le polygame a avoué qu’il s’était rendu sur les lieux à bord de sa moto pour livrer les 10g de haschich. « Yaya Bâ a insisté pour que je lui procure le stupéfiant. Mais, je ne suis pas un dealer. J’ai fait dix ans au Maroc. J’ai convolé récemment en secondes noces », a-t-il confié.

Le parquet a sollicité l’application de la loi. La défense a demandé au tribunal de disqualifier les faits en détention de drogue. « Le prévenu n’a jamais été vendeur de drogue. Il voulait juste aider son ami », a souligné l’avocat. Après avoir disqualifié les faits en détention de drogue, la juge a condamné le prévenu à 15 jours de prison ferme.

 

KADY FATY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page