SANTE

Traitement des soins dentaires : Plaidoyers pour des soins dentaires sans mercure

Le Centre africain pour la santé environnementale et 24 organisations internationales dont Pesticides Action Network (Pan Arica), ont engagé des actions de plaidoyer pour l’élimination de l’utilisation du mercure dans le traitement des soins dentaires, notamment les amalgames ou plombage. Ces actions sont inscrites dans le cadre d’une Semaine africaine de la dentisterie sans mercure, une substance utilisée lors du plombage de dents et «très nocive pour la santé des enfants, des femmes enceintes et des mères allaitantes», a expliqué la Coordonnatrice de Pan Sénégal, Maïmouna Diène Wone, à l’Aps. Elle s’exprimait, lors d’un point de presse au siège de l’organisation à Dakar, dans le cadre de la célébration de cette semaine (13-20 oct). «L’utilisation d’amalgames dentaires est surtout dangereuse chez les moins de 15 ans, les femmes enceintes et celles qui allaitent. La présence du mercure dans les amalgames a des effets néfastes sur la santé, avec des preuves scientifiques à l’appui sur les risques de cancer, de malformations et d’autres maladies neurotoxiques», a-t-elle mis en garde.

«Les patients ne sont pas toujours informés par ce fait, alors qu’il y a d’autres alternatives qui conservent la structure des dents et sont non polluantes, comme le mercure», a-t-elle relevé.

Pour la coordonnatrice, l’utilisation des amalgames est même nocive pour les professionnels de santé qui peuvent l’aspirer lors des soins dentaires. Maïmouna Diène Wone a souligné que les dentistes au Sénégal, en grande majorité, utilisent et préfèrent les «obturations dentaires sans mercure, mais il y a encore un travail d’information à faire pour permettre aux parents, aux femmes en âge de procréer et celles allaitantes d’exiger des soins sans mercure».

C’est pourquoi, il est prévu des activités de plaidoyer, de communication sur les réseaux sociaux, de sensibilisation dans certains établissements scolaires et lieux accueillant du public, pour informer les populations sur les dangers du mercure et toucher les décideurs politiques de prendre des mesures pour interdire l’utilisation du mercure chez les patients. Mme Wone a rappelé que c’est au sortir d’une réunion à Abuja (Nigeria) en 2014, que des organisations de la Société civile africaine ont publié une déclaration pour décider de l’organisation d’une journée africaine, le 13 octobre, pour mettre fin à l’utilisation du mercure dans la dentisterie.

Pour cette édition, la journée a été élargie en une semaine pour plus d’activités afin de toucher une grande partie de la population, selon les initiateurs.
Cette campagne d’information a été marquée par des affiches avec le message : «Le mercure de votre plombage dentaire est un tueur silencieux.» «Le mercure élémentaire et le méthyle mercure sont toxiques pour les systèmes nerveux central et périphérique», peut-on lire encore sur l’affiche avec le dessin d’une femme enceinte recevant les soins d’une dentiste, du plomb barré d’une tête de mort.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :