A LA UNEACTUALITÉS

Transition énergétique et changement climatique : l’ITIE débat sur les enjeux et défis

Le Comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries Extractives(CN-ITIE) a organisé hier, lundi 15 avril, et ce jusqu’à ce mardi 16 avril 2024, en partenariat avec Natural Ressource Gouvernance Institute (NRGI, une session de formation sur les exigences de la Norme ITIE 2023 en matière de divulgation des émissions de  gaz à effet de serre, sous la présidence de la présidente du CN- ITIE, Oulimata Sarr. L’objectif de cette session est de permettre aux participants d’avoir une connaissance améliorée sur le changement climatique, la transition énergétique et l’importance de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Nous savons que le pétrole et le gaz sont polluants et génèrent des émissions qui contribuent au changement climatique. Alors,  grâce à de nouvelles techniques de raffinage et des normes de qualité plus strictes, l’humanité fait des progrès en termes de réduction de la pollution, a déclaré la présidente du CN-ITIE, Oulimata Sarr. Poursuivant ces propos, Oulimata Sarr souligne qu’aujourd’hui, « l’urgence de limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) est au cœur de la lutte contre le changement climatique et point essentiel de la transition énergétique ». Pour la présidente Oulimata Sarr,  la Norme ITIE 2023 offre des instruments aux parties prenantes pour mieux appréhender les changements induits par la transition énergétique, en encourageant la divulgation des données sur les politiques nationales en matière de transition énergétique et les subventions (Exigence 2.1), les réserves (Exigence 3.1), les prévisions de recettes (Exigence 5.3), les dépenses sociales et les impacts environnementaux (Exigence 6.1) y compris les émissions de GES (Exigence 3.4).
L’utilisation des données ITIE pourra éclairer le débat public et les décisions politiques sur la transition énergétique. Ainsi, dans le cadre du Rapport ITIE 2022, certaines entreprises ont précisé leurs politiques et initiatives visant à réduire leurs impacts en matière de carbone. Il s’agit notamment de SOCOCIM Industries, de Woodside Energy et de Total Energies EP Sénégal. En conclusion, Mme Sarr s’est dit d’avis que les discussions au cours de l’atelier permettront de mieux saisir les enjeux et défis de la transition énergétique et le rôle de la Norme ITIE 2023 dans un contexte de préparation de la production pétrolière et gazière.

BARTHELEMY COLY (STAGIAIRE) 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page