ECONOMIE

Un accroissement de 14,9% enregistré au mois de décembre 2022

Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) qui donne l’information, cette évolution s’explique par celle des achats à l’extérieur des autres matériels de transport (+189,5%), des tubes, tuyaux et accessoires (+113,6%), des métaux communs (+108,4%), des machines et matériels pour autres industries (+71,4%), du maïs (+69,1%) et du froment et méteil (blé) (+64,0%).

Cependant, la baisse des importations des autres ouvrages en métaux communs (-49,6%), du riz (-44,8%), des matières plastiques artificielles (-21,1%), des produits pharmaceutiques (-11,9%) et des produits chimiques organiques et inorganiques (-11,0%) a atténué cette hausse. L’Ansd ajoute que comparées au mois de décembre 2021, les importations se sont relevées de 51,3%. Leur cumul à fin décembre 2022 s’est arrêté à 7 549,4 milliards de FCFA contre 5 378,5 milliards de FCFA pour la même période de 2021, soit une hausse de 40,4%.

Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, ont été les produits pétroliers finis (166,2 milliards de FCFA), les autres matériels de transport (149,5 milliards de FCFA) l’huile brute de pétrole (66,1 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (39,0 milliards de FCFA) et les métaux communs (30,4 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été l’Inde (15,5%), le Nigéria (8,7%), la Chine (7,5%), la France (7,3%), l’Indonésie (6,6%), la Belgique-Luxemburg (6,6%), la Russie (6,3%) et les Emirats Arabes Unis (6,2%).

Quant au  solde commercial, il s’est établi à -514,8 milliards de FCFA au mois de décembre 2022 contre -368,1 milliards de FCFA au mois précédent. Ce creusement du déficit est expliqué notamment par la hausse des importations (+14,9%) dans un contexte de baisse des exportations (-13,1%). Le cumul du solde, à fin décembre 2022, s’est établi à -3 986,0 milliards de FCFA contre -2 493,7 milliards de FCFA pour la même période en 2021, soit une détérioration de 1 492,3 milliards de FCFA.

Adou Faye 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page