SOCIETE / FAITS DIVERS

Un Saltigué S’est Tué En Essayant Ses Pouvoirs Mystiques

Pape Birame Bop, l’une des figures montantes du mystique, a succombé à des blessures qu’il s’est lui-même infligées en testant la lame d’un couteau sur son corps pour montrer son invincibilité face aux armes, qu’elles soient blanches ou à feu.

La victime était reconnue par toute la ville de Fatick comme l’un des meilleurs guérisseurs traditionnels Sérère capables de libérer des personnes « possédées par des Djinns » ou « attaquées par des sorciers », rapporte Source A. Selon de nombreux témoins, le fait que le Saltigué Pape Birame Bop ait oublié cette fois-ci son arme traditionnelle à la maison pour aller acheter une nouvelle lame avec laquelle il a fait sa prestation est le signe qu’il a été attaqué et vaincu par un esprit maléfique qui lui a voulu du mal.

Marié à deux épouses et souvent invité lors de mariages et de baptêmes pour effectuer ses prestations, il était également très attendu lors des cérémonies de Khoy au cours desquelles les Saltigués se défient, se provoquent et se vantent d’être plus forts les uns que les autres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page