ECONOMIE

Une augmentation de 3,5% enregistrée en juin 2022

Cette augmentation des prix est liée à l’appréciation des prix des «produits minéraux » qui y ont contribué à +2,3 point de pourcentage, des «animaux vivants et produits du règne animal » (+0,7), des « produits du règne végétal » (+0,5) et des «métaux communs et ouvrages » (+0,2). Toutefois, explique l’Ansd, le repli des prix des « chaussures, coiffures» (-0,1) et des « perles fines, pierres ou similaires, métaux précieux et ouvrages en ces matières » (-0,1) a limité cette progression. Rapportés au mois de juin 2021, les produits à l’exportation se sont renchéris de 21,4%.

Sur le premier semestre de 2022, les prix des produits expédiés à l’extérieur ont progressé de 19,4%, relativement à ceux de la même période de 2021. Les prix à l’exportation des produits sous-jacents et ceux des produits volatils ont progressé, respectivement, de 3,7% et de 1,5%. Par rapport au mois de juin 2021, ils se sont appréciés, respectivement, de 22,9% et de 6,2%.

Sur les six premiers mois de 2022, les prix des produits sous-jacents et ceux des produits volatils à l’exportation ont haussé respectivement de 20,3% et 9,6%, relativement à ceux de la même période de 2021.

Adou Faye
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page