ECONOMIE

Une baisse du volume des échanges enregistrées en juillet 2022

«Toutes maturités confondues, le volume moyen hebdomadaire des opérations est passé de 593,9 milliards en juin 2022 à 544,4 milliards en juillet 2022, soit une contraction de 8,3%. Le taux moyen pondéré est ressorti à 2,85% en juillet 2022 contre 2,75% le mois précédent. Sur le marché à une semaine, le volume moyen des opérations s’est accru de 1,3% au cours du mois sous revue pour se fixer à 378,3 milliards. Le taux d’intérêt moyen sur ce marché s’est inscrit en hausse de 18 points de base, en passant de 2,51% en juin 2022 à 2,69% en juillet 2022 », informe la Bceao dans son « Bulletin mensuel des statistiques.
 
Selon la même source, les résultats de l’enquête sur les conditions de banque indiquent une légère hausse des taux d’intérêt débiteurs des banques au cours du mois de juillet 2022. Hors charges et taxes, le taux débiteur dans l’Union est ressorti à 6,40% en juillet 2022, contre 6,36% en juin 2022. Quant aux taux d’intérêt créditeurs des dépôts à terme, ils se sont repliés, passant de 5,25% en juin 2022 à 4,92% en juillet 2022.
 
Au cours du mois de juillet 2022, l’indicateur du climat des affaires s’est maintenu au-dessus de sa tendance de longue période s’établissant à 100,9, quasi-identique à son niveau du mois précédent. Les indicateurs d’activités font ressortir une bonne orientation de la conjoncture au cours du mois de juillet 2022. Ainsi, comparé au même mois de l’année précédente, l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a progressé de 14,2% en juillet 2022, stable par rapport au mois précédent.
 
La production industrielle s’est accrue, en rythme annuel, de 2,6% au cours du mois sous revue, après une progression de 2,9% en juin 2022. Par rapport à la même période de l’année passée, les activités dans le secteur des services se sont inscrites en hausse de 7,1% au cours du mois de juillet 2022, en décélération d’un (1) point de pourcentage par rapport au mois précédent.
 
Le taux d’inflation est ressorti, en glissement annuel, à 8,1% en juillet 2022, contre une réalisation de 7,5% le mois précédent. L’accélération du rythme de progression du niveau général des prix est essentiellement imputable à la composante «Produits alimentaires» dont la contribution globale à l’inflation totale s’est accrue de 0,5 point de pourcentage, en passant de 5,7 points de pourcentage en juin 2022 à 6,2 points de pourcentage en juillet 2022. 
Adou FAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page