ECONOMIE

Une hausse de 30,9% enregistrée en mai 2022

Selon cette source, cette progression est essentiellement expliquée par celle des expéditions d’acide phosphorique (53,8 milliards de FCFA contre 8,7 milliards de FCFA le mois précèdent), de gomme arabique (12,1 milliards de FCFA contre 0,2 milliard de FCFA), de produits pétroliers (46,2 milliards de FCFA contre 35,2 milliards de FCFA), de poissons frais de mer (26,9 milliards de FCFA contre 20,5 milliards de FCFA) et de crustacés, mollusques et coquillages (14,4 milliards de FCFA contre 10,5 milliards de FCFA).

Toutefois, la baisse des ventes à l’extérieur de l’or non monétaire (34,4 milliards de FCFA contre 48,6 milliards de FCFA) et des arachides non grillées (0,2 milliard de FCFA contre 12,1 milliards de FCFA) a limité l’ampleur de cette hausse. Comparées au mois de mai 2021, les expéditions se sont relevées de 35,4%.

Selon l’Ansd, leur cumul à fin mai 2022 s’est établi à 1375,5 milliards de FCFA contre 1144,6 milliards de FCFA pour la même période de 2021, soit une hausse de 20,2%.

Les principaux produits exportés, au cours du mois de mai 2022, ont été l’acide phosphorique (53,8 milliards FCFA), les produits pétroliers (46,2milliards de FCFA), l’or non monétaire (34,4 milliards de FCFA), les poissons frais de mer (26,9 milliards de FCFA), les crustacés, mollusques, coquillages (14,4 milliards de FCFA) et le titane (12,3 milliards de FCFA).

Adou Faye 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page