CONTRIBUTIONLE BLOG DE NDIAWAR DIOP

Unité et Consistance : Les Pratiques du Ramadan dans l’Islam Sénégalais. Par Ndiawar Diop

Unité et Consistance : Les Pratiques du Ramadan dans l’Islam Sénégalais. Par Ndiawar Diop

Harmonie dans la Célébration : Un Appel à la Cohérence dans l’Observation des Moments Sacrés de l’Islam au Sénégal.

L’islam sénégalais est profondément ancré dans la tradition et la culture du pays. Le début et la fin du Ramadan revêtent une importance particulière pour les fidèles. Traditionnellement, l’observation du croissant lunaire marque le début et la fin de ce mois sacré de jeûne.

Au Sénégal, lorsqu’il s’agit du début du Ramadan et que le croissant lunaire apparaît en Gambie, pays voisin à l’intérieur du Sénégal, la réaction est souvent mitigée. Presque personne ne commence le jeûne, car il y a un manque de consensus sur la visibilité du croissant lunaire.

Cependant, lorsqu’il s’agit de voir le croissant lunaire pour la fête de la Korité, qui marque la fin du Ramadan, l’enthousiasme est palpable. Peu importe où il est aperçu, même au Nigeria, tout le monde est heureux de l’annoncer, signifiant ainsi la fin du mois sacré et le début des célébrations de la Korité.

Cette disparité dans les réactions soulève une question de cohérence au sein du peuple sénégalais. Pour maintenir l’unité et la cohésion, il est important que les pratiques religieuses soient observées de manière cohérente et unifiée, quel que soit l’endroit où le croissant lunaire est visible. Cela garantirait une célébration collective et harmonieuse de ces moments sacrés dans la communauté musulmane sénégalaise.
ARRÊTONS CES NDIAYENNERIE WAAY, ICH 😳😔😒
FALAYAM
Par Ndiawar Diop
Www.ndiawardiop.com
#ndiawardiop #sunukerfm #jawarjobe #islamsenegal #followe

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page