A LA UNEEDUCATION

Université El hadji Ibrahima Niasse : Le nouveau directeur du Crous tâte le pouls des campus à Fatick

Le tout nouveau Directeur du centre régional des œuvres universitaires (CROUS) de l’université du Sine Saloum El hadji Ibrahima Niasse était avant-hier à Fatick pour se rendre compte de visu de l’état des campus dispersés dans la commune et s’enquérir aussi de la situation des étudiants et des personnels.

Ce déplacement d’Ousseynou Diop, suite à son installation à la tête de ce nouveau service social universitaire, était bien nécessaire selon lui, « pour faire un état des lieux avant de pouvoir dérouler notre feuille de route et également préconiser des solutions ». Ainsi, dans la commune de Fatick, le nouveau Directeur du CROUS de l’USSN, Ousseynou Diop et sa délégation se sont rendus au niveau de toutes les résidences éloignées les unes des autres (5 au total) ayant chacune sa spécificité.

Le constat général qui s’est dégagé çà et là a été le même. Puisqu’au niveau de chaque campus visité, le problème de l’eau (coupures à la routine des robinets), le manque de moyens de déplacement endossé par l’université (bus de transport des étudiants), le surnombre dans les chambres (6 personnes par chambres) surtout en ces périodes de fortes chaleurs sans ventilateurs, sont autant de difficultés que rencontrent les étudiants de Fatick.

Ce qui a fait dire au directeur du CROUS de l’université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niasse, « que des efforts restent à faire sur le plan de la logistique et que pour ce faire, nous allons mettre en place des stratégies pour juguler tout cela et rendre facile l’accès à l’eau en installant des réservoirs, des sacs à eau pour essayer d’éradiquer ce gène qui est pratiquement un problème dans les différents quartiers de Fatick où sont situées les résidences. Le transport également pour faciliter aux étudiants leur déplacement sera examiné afin d’octroyer des bus. Et en, plus de tout de cela, la prise en charge médicale de premiers soins sera garantie et la dotation d’une ambulance pour le personnel ».

Pour tout dire, la visite d’Ousseynou Diop à Fatick a été riche en enseignements après de longs moments de partage et de discussions avec les étudiants et les personnels dont les statuts devraient être revus de même que les salaires. Il convient également de renforcer les ressources humaines et dans ce sens le Ousseynou Diop promet d’amener des rectifications et sanctions s’il y’a lieu de le faire pour corriger les disparités. Au final, les étudiants après avoir posé leurs difficultés sur le plan social relativement à l’hébergement, à la restauration, le service médical et le transport, et pris en compte les engagements à améliorer leurs conditions d’existence, ont manifesté leur totale satisfaction de cette première sortie du recteur Ousseynou DIOP à Fatick.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page