SOCIETE / FAITS DIVERS

Université : Un Étudiant En Droit Écope D’un Mois Ferme Pour Escroquerie

Étudiant à la faculté de Droit de l’université Cheikh Anta Diop,  Pape a l’art d’user de toutes sortes de subterfuges pour parvenir à réussir ses moyens escroquerie d’honnêtes gens. Pourtant, pour des faits similaires, il avait été condamné, en novembre 2018, à une peine d’emprisonnement ferme.

Âgé de 30 ans, l’étudiant est cette fois-ci parvenu à duper ses cibles, en se faisant passer pour un avocat ou pour un agent du Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip). Parmi ses victimes, une  jeune dame, qui espérait recevoir un financement de plus de 1 million de francs CFA, qui  s’est rendue au Fongip pour entrer en possession de ses sous. Quand on lui a notifié qu’elle ne pouvait pas bénéficier de financement, car elle n’avait pas suivi la voie normale, elle a eu le sentiment que le ciel lui est tombé sur la tête.

Ainsi, elle a vite saisi la police. Le mis en cause qui s’est présenté au lieu de rendez-vous que lui avez fixé la dame, a été interpellé. Une fois devant les agents, il s’est rendu compte que le Fongip et Adja Coumba Ndiaye avaient aussi enclenché des poursuites contre lui. Placé sous mandat de dépôt le 4 novembre dernier, l’arnaqueur a fait face, hier, au juge du tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des délits d’escroquerie et d’usurpation de fonction. En l’absence des plaignants qui ont tous été désintéressés.

Le Fongip, qui a constitué Me Antoine Mbengue, a réclamé le franc symbolique pour sa constitution de partie civile. ‘’Pourquoi Adja Coumba aurait-elle besoin de dire que le prévenu s’était présenté comme agent du Fongip ? Il a demandé 150 000 F pour un financement de 1,5 million francs et 50 000 F pour faire sortir le dossier’’, a renseigné le conseil.

Le procureur a, lui, requis un an de prison dont six mois ferme, tout en soulignant que les faits sont constants contre le prévenu. Quant au conseil du prévenu, Me Pape Alé Ndiaye, il a sollicité une application bienveillante de la loi pénale.
Finalement, Pape Mbaye a été condamné à un an d’emprisonnement, dont un mois ferme. Il est aussi condamné à allouer le franc symbolique au Fongip.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :