Apologie au meurtre : « Si par extraordinaire nous sommes arrêtés, le ministre Abdoulaye Diop ou le député Malang Seny Faty nous ferons sortir de prison », dixit Kouka Faty (Vidéo)




n’est pas une habitude chez nous de polémiquer mais, le post de Kouka Faty, se disant Conseiller Spécial du maire de Madina Wandifa, mérite que Atlanticactu apporte certaines clarifications en lieu et place d’une citation devant le tribunal pour diffusion de fausses nouvelles et tentative de corruption. Les raisons sont simples, l’état de santé de Kouka Faty qui peine à se soigner convenablement, nous interdit de tirer sur une ambulance mais, il est important que la vérité éclate au grand jour pour que le président Macky Sall sache combien certains de ses supposés militants ont fini par le desservir.

Dans un article précédent paru lundi dernier, Sidaty Kagny avait fait allusion aux machettes de Aliou Dembourou Sow pour mettre en exergue les propos incitatifs et dangereux de Kouka Faty. Le journaliste a été tendre en ne donnant pas les détails des propos que tout Procureur ne pourrait laisser passer. Et en la matière, le chef du parquet de Sédhiou se doit de sévir pour que les illusions d’un hurluberlu ne se transforment en cauchemar pour d’autres citoyens.

Prenant la parole lors de la réunion convoquée par Malang Seny Faty, une réunion justement pour trouver des solutions aux manifestations notées dans la commune, Kouka Faty certainement revigoré par la présence du ministre de la Culture, a entamé son propos en faisant allusion aux membres du Collectif qui dit-il, « Ont fait des requêtes en vue de l’annulation des lotissements entrepris par le maire et n’ont pas eu gain de cause ». Poursuivant, Kouka en vrai Zorro, « Désormais, ceux qui détiennent des attestations du maire peuvent aller construire et que s’il y’a des personnes qui s’y opposent, qu’on fasse appel à eux ».

 « S’il y’a des gens qui s’opposeront aux détenteurs d’attestation signées par le maire, cela voudrait dire qu’il y’aura mort d’homme car eux qui sont proches de Malang Seny Faty utiliseront tous les moyens pour avoir gain de cause », a déclaré Kouka Faty qui ne mesurant pas la gravité de ses propos, rajoute, « Je rappelle que nous sommes du camp du pouvoir et quelque soit la gravité de nos actes, le maire Malang Seny Faty et le ministre Abdoulaye Diop ici présents nous feront sortir de prison donc, n’ayez pas peur ».

« FAIRE L’IMPASSE SUR LES PROPOS DU MINISTRE DE LA JUSTICE MALICK SALL, DU DÉPUTÉ ALIOU DEMBOUROU SOW, DE MADIAMBAL DIAGNE ET KOUKA FATY, C’EST OUVRIR LA VOIE À TOUTES SORTES DE DÉRIVES. LE SÉNÉGAL EST EN TRAIN DE PANSER SES BLESSURES, IL EST HORS DE QUESTION QUE DES APOLOGISTES DU CRIME OU À LA HAINE RACIALE SOIENT PROTÉGÉS » 

Lors de la réunion d’information (meeting) convoquée par Alkaly himself, les propos de Kouka Faty n’avaient pas leurs raisons d’être . Mieux, que le député maire Malang Seny Faty et le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop qui ont été les derniers à prendre la parole, n’aient daigné apporter un rectificatif aux propos quasi génocidaires de l’enseignant reconverti en politicien professionnel. Plus grave, Malang Seny Faty a porté de graves accusations contre le Collectif dont les membres ont réussi à travers une plainte adressée au Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Sédhiou avec sois-transmis Ño 387 du 17 juillet 2020 à faire rendre gorge à l’école de Madina Wandifa.

Et pour Kouka Faty qui dément toute convocation du maire, il suffit de se rapprocher du parquet de Sedhiou pour constater que par sois-fait Ño 210 du 11 janvier 2021, la gendarmerie de Bounkiling a transmis l’audition de Malang Seny Faty au Procureur. Quant à l’audition du même Alkaly devant les enquêteurs de la DSCOS, il suffit de demander pour être servi, M. Malang Seny Faty a été entendu au mois de septembre 2020 avant que la suite de l’enquête ne soit confiée à la brigade de gendarmerie de Bounkiling

Au mois de juin 2020, Kouka Faty m’a contacté par le canal du Secrétaire municipal de la commune de Diouloulou. Après m’avoir demandé de prendre la défense de Malang Seny Faty qui faisait les choux gras de la presse, Kouka Faty est allé jusqu’à me proposer une somme, une tentative de corruption qui n’a pas prospéré mais dont les audois sont disponibles. Autant, il a enjoint Atlanticactu de publier l’audio de son appel au génocide, nous attendons qu’il en fasse autant pour sa tentative de corruption.

Apologie à la violence, Kouka Faty confirme que les Apéristes sont au-dessus de la loi
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.