Diaobé : Les forces de l’ordre tirent sur la population(ame sensible)