Fatime Raymonde se confie: Mort Déby, Procès Habré et implication presse sénégalaise (Vidéo)




Idriss Deby a rendu l’âme lundi dernier, selon les informations reçues jusque là, au combat. Occasion, sans doute saisie par Pape Alé Niang de s’entretenir avec Madame Fatime Raymonde Habré.

La femme de l’ancien président tchadien est revenue sur les circonstances de la mort de Deby, le rôle de la France dans ce conflit avec les rebelles, des jeunes qui, selon elle, en ont eu assez du système de dictature instauré par Déby, au Tchad. Mais aussi le rôle joué par ce dernier pour l’emprisonnement de son mari au Sénégal.

Déby, un pion…

“En aucun cas Idriss Déby n’est ni un pacificateur, ni un panafricaniste. C’est un pion! Oui, un pion important dans la politique d’occupation de l’espace sahélo sahélien (Dans cette guerre du terrorisme)…“, révèle Madame Habré qui s’en explique.

Procès Habré…

Il a aussi été question d’autres sujets tels que le procès de Hissein Habré qui, selon elle, “est avant tout un procès médiatique (On a acheté une ligne éditoriale contre le président. Il fallait simplement parler d’Hissein Habré le dictateur (…) Ce qui est sûr, c’est que la mort d’Idriss Déby est très très importante, c’est un tournant. Beaucoup de choses liées à cette affaire vont sortir…”

…800 millions à la presse

Ainsi, pourquoi le Sénégal et certaines de ses élites ont accepté qu’Hissein Habré soit jugé au Sénégal. Une certaine presse sénégalaise qui reçoit 800 millions (un contrat liant les chambres africaines à M. Abdou Lô de l’agence premium africa) “pour que les médias du Sénégal 20 organes de presse (journaux, télévisions et radios) ont été pris en charge par les Chambres africaines… pour leur dire…”

Regardez

Madame Fatime Raymonde Habré " La France a mis sous tutelle le Tchad "
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube