L’Utah Jazz et les Phoenix Suns s’imposent face à Sacramento et Washington




L’Utah Jazz et les Phoenix Suns, les deux meilleures équipes de la conférence Ouest, se sont imposées samedi, face à Sacramento (128-112) et Washington (134-106).

L’Utah Jazz et les Phoenix Suns, respectivement leader et deuxième de la conférence Ouest, ont tous deux signé une nette victoire samedi. La franchise de Salt Lake City a ainsi dominé les Sacramento Kings (128-112), infligeant à ces derniers un sixième revers consécutif. Pourtant les Californiens se sont bien battus. Ils étaient entrés tambour battant dans le match, menant 12-1 au bout de quatre minutes.


Utah a ensuite recollé, prenant la tête à la fin du premier quart-temps (34-31). Mais, à la pause, les Kings étaient repassés devant (64-59) et, en seconde période, après 30 minutes de jeu, ils ont compté 10 points d’avance (82-72). Mais le Jazz a une nouvelle fois refait son retard (95-89, 36e) et a définitivement lâché son adversaire dans les trois dernières minutes.

Mitchell sur sa lancée
Donovan Mitchell, qui avait passé 41 points à Phoenix et 37 à Portland, a continué sur le même rythme (42 points). Mike Conley a, lui, marqué 26 points. Rudy Gobert a été discret en attaque (six points) mais a fait son travail en défense (11 rebonds, deux contres). Sacramento, de son côté, s’est appuyé sur DeAaron Fox (30 pts) et Richaun Holmes (25).

Fort de ce succès, l’Utah Jazz continue de mener la conférence Ouest et est devenu la première équipe de la saison à atteindre la barre des 40 victoires.

Les Phoenix Suns, eux, restent à trois victoires de Salt Lake City, puisqu’ils se sont également imposés, largement, face aux Washington Wizards (134-106), qui avaient battu Golden State vendredi.

Phoenix a ainsi effacé la défaite subie jeudi face aux Clippers (113-103), qui avait mis fin à leur série de sept victoires consécutives. La première période a été équilibrée, la franchise d’Arizona n’ayant que deux points d’avance à la pause (57-55). Mais, à la reprise, les Suns ont été étincelants, laminant leur adversaire dans le troisième quart-temps avec un 44-24, pour mener 101-79 (36e). Et Washington n’a pas eu de magie pour réagir.

Avec 27 points marqués, Devin Booker a été le leader offensif des Suns, où huit joueurs ont inscrit plus de 10 points. Du côté de Washington, Russell Westbrook a signé un triple-double (17 points, 11 rebonds, 14 passes). Bradley Beal, le meilleur marqueur des Wizards cette saison, décisif face à Golden State la veille, n’a pas joué, victime de douleurs au dos.