A LA UNEPOLITIQUE

Violence politique : Le Président appelle à des élections apaisées

Dans son message de nouvel an, le président de la République a fait l’éloge de la paix, en perspective des élections locales et législatives prévues cette année. Macky Sall a appelé les acteurs politiques, au calme et à la sérénité.

«Il clignote à gauche et vire à droite.» Les relations heurtées entre le Président Macky Sall et ses opposants, pourraient se résumer à cette formule caricaturale de Amath Dansokho sur Me Abdoulaye Wade. Pour l’opposition, le chef de l’Etat chante la non-violence, mais pose des actes contraires. Dans la lignée de la signature de la charte de non-violence proposée par le Cadre unitaire de l’islam, le président de la République a de nouveau prêché la paix pour les prochaines élections locales et législatives. «En démocratie, une élection ne doit pas être source de violence, mais un éloge à la paix et un hymne à la liberté. Une élection, c’est l’occasion pour les citoyens, seuls dépositaires de la légitimité populaire, de choisir ceux et celles qui assumeront pour un temps, la charge des affaires publiques, en veillant sur le bien commun», a déclaré Macky Sall vendredi, lors de son message de nouvel an.

Le président de la Républi­que reconnaît que les convictions et les choix peuvent être différents. «Mais pour l’histoire et le destin qui nous unissent, nous sommes tenus de préserver la paix, la sécurité, l’unité et la stabilité de notre pays. Ce sont là les fondements de la Nation sénégalaise ; le socle sur lequel repose notre vivre ensemble dans la fraternité et la cohésion sociale», a insisté M. Sall. Le chef de l’Etat appelle à aller aux élections, dans «le calme et la sérénité» et poursuivre ensuite, «ce vivre ensemble, qui fait la force et la cohésion de la Nation sénégalaise».

Pour Macky Sall, les acteurs politiques doivent se rappeler que les générations antérieures leur ont laissé en héritage, une Nation qui «nous rassemble sous son aile protectrice». Il ajoutera : «Si nous voulons être dignes de nos anciens, notre responsabilité, ce qui fera notre mérite et notre honneur, c’est d’entretenir ce patrimoine commun, et de l’offrir en viatique à nos enfants, afin que, de génération en génération, cette Nation reste toujours debout, plus unie et plus forte.» Sur un ton solennel, le Président Sall s’est engagé à «continuer de consacrer toutes (ses) forces, pour que vive le Sénégal, dans la paix, la stabilité et la prospérité».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page