INTERNATIONAL

Virus chinois : le nombre de morts bondit à 80

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, était en visite lundi à Wuhan, ville épicentre de l’épidémie du nouveau coronavirus qui a déjà tué 80 personnes. Il s’agit de la première visite d’un très haut responsable du régime communiste dans la ville depuis le début de l’épidémie qui s’étend désormais à une dizaine de pays.

Vingt-quatre morts supplémentaires en Chine. Le nombre de victimes de l’épidémie de pneumonie virale en Chine a bondi à 80 et 2 744 cas ont été confirmés dans le pays.

Vingt-quatre morts supplémentaires ont été enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de la contagion, mais aucun nouveau décès n’a été confirmé en dehors de cette région, a annoncé lundi le gouvernement central.

« La capacité de propagation du virus s’est renforcée », ont déclaré la veille de hauts responsables sanitaires chinois, même s’il ne s’avère pas « aussi puissant que le Sras », un précédent coronavirus qui avait fait des centaines de morts au début des années 2000.

La situation est « grave », a reconnu samedi soir le président Xi Jinping, avertissant que l’épidémie apparue en décembre à Wuhan dans le centre du pays « s’accélère ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page