SOCIETE / FAITS DIVERS

Ziguinchor: Un élève De Terminale Détourne L’argent De Sa Paroisse

Elève en classe de Terminale dans un établissement scolaire à Ziguinchor, Patrice Sambou, sera déféré ce mardi pour agression avec usage d’arme à feu et détention sans autorisation administrative. Le mis en cause s’est attaqué à une femme qui gérait un multiservice dans le quartier de Santhiaba.

Les faits se sont déroulés le 7 janvier 2024 quand, l’élève s’est présenté dans un multiservice sis au cœur du quartier Santhiaba et géré par la dame Lobé Ndao. Il va demander alors à la gérante du multiservice si elle dispose de cartes «Wave». La gérante lui a répondu « non», renseignent les sources du journal proches de l’enquête ouverte par les hommes du commissaire principal de police de Ziguinchor, Malick Dieng.

Patrice Sambou va quitter la boutique, seulement il va revenir à la charge quelques minutes après. Cette fois-ci, il sort son arme, un pistolet avant de le pointer sur la dame du multiservice et lui réclamer tout l’argent de sa caisse. Courageuse, Lobé Ndao sur insistance du braqueur, refuse de s’exécuter. Il a alors menacé de l’abattre. Lobé Ndao va résister malgré la persistance de son agresseur qui finit par se retirer de sa boutique avant de se fondre dans la nature avec son arme.

Une plainte déposée au commissariat de police, les éléments de la Brigade de recherche ouvrent une enquête et se lancent aux trousses du malfaiteur. Patrice Sambou a été très vite localisé dans le quartier de Castor, situé à la lisière de Ziguinchor.

«Lors de son interpellation, il a été retrouvé dans avec un pistolet automatique et un chargeur garni de munitions mais aussi un couteau suisse», renseignent toujours nos sources. «Je gérais l’argent de notre paroisse. Il manquait la somme de 200.000 Fcfa que j’ai détournée. Il a fallu que je concocte ce plan d’attaque pour que je puisse avoir de l’argent pour le rembourser», a confié Patrice Sambou aux policiers enquêteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page